Volvo C40

Chargement en cours
1/7
© Volvo
A lire aussi

, publié le 17 juin

Joli carton commercial chez nous, notamment grâce aux sociétés, les SUV électriques XC40 et C40 vous proposent d'aller plus loin. Au passage, ils changent leur fusil d'épaule. Ou plutôt leur moteur d'essieu.



La famille des SUV « 40 » est un best-seller dans le monde des véhicules électriques, et c'est particulièrement le cas sur un marché comme le nôtre, poussé par la voiture de société. Rappelons que ce succès est probablement dû (en partie du moins), à une version pionnière : le XC40 100% électrique. Rendez-vous compte : il y a 4 ans à peine, le petit Volvo était l'un des rares EV du marché. C'est dire que tout a été très vite. Avec ces quelques nouveautés, les « petits » Volvo ont de quoi prolonger le succès. Commençons par ce qui est dans le nom : Extended Range.

Autonomie prolongée

Ceux qui parlent anglais ont compris qu'on parle d'autonomie augmentée. Ça vaudra tout d'abord pour les versions équipées de la nouvelle batterie que le constructeur propose désormais. Elle présente une capacité de 82 kWh et d'une meilleure densité énergétique, ce qui présente deux avantages. D'abord, elle vous emmène plus loin. 538 km pour le XC40 Twin Motor, 550 pour C40 Twin Motor, ce qui fait dans les deux cas 100 km de mieux que pour ces mêmes modèles avec la batterie 69 kWh, toujours disponible. Par ailleurs, cette batterie accepte des puissances de recharge plus élevée : jusqu'à 205 kW, contre 130 kW pour l'autre batterie. De quoi passer de 20 à 80% de niveau de charge en 25 minutes. Mais ce n'est pas la nouveauté qui joue en la faveur de l'autonomie.

Plus puissant, moins gourmand

Le plus important est que toutes les versions des deux modèles reçoivent un tout nouveau moteur électrique, développé par Volvo soi-même. Il développe 238 à 258 ch selon la version, et il est systématiquement monté sur le pont arrière. Ce qui signifie donc que les XC40 et C40 à moteur unique sont donc maintenant des propulsions. Est-ce que ça fait une différence dans le comportement routier ? Est-ce que c'est plus fun ? Disons que le parcours d'essai n'a pas permis d'en juger. En revanche, il est clair qu'en plus d'être plus puissant, ce moteur est moins gourmand.

580 kilomètres

Clairement, le nouveau moteur a une influence positive sur l'efficience, donc sur l'autonomie, de toutes les versions. D'ailleurs, Volvo annonce jusqu'à 580 km pour le C40 à moteur unique et grosse batterie. En tout cas, en théorie. Car ce que nous avons aussi constaté, c'est que même si les deux modèles progressent en matière de consommation, ils restent parmi les plus gourmands de la catégorie. Sans être le meilleur choix pour ceux qui recherchent l'efficacité énergétique par-dessus tout, les Volvo XC40 et C40 profitent de leur nouveau moteur pour être encore plus convaincants. Avec un peu moins de poids, ils seraient probablement redoutables.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.