Journal TV du 27/04/2012

par Auto Plus

Bonjour à tous, pour terminer cette semaine, une balade en Jaguar, un saut à Cannes avec Renault et un trip en voiture ancienne avec Louis Vuitton. -Avant de débuter, clin d'œil à nos confrères du magazine Sport Auto. Le comédien Omar Sy a intégré la rédaction du magazine le temps d'une journée. Il a ainsi troqué sa casquette d'acteur pour celle d'essayeur. Au programme : le test de 6 bolides d'exception dont la Maserati Quattroporte qu'il conduit dans le film à succès, "Intouchable". L'italienne saura t-elle faire la différence face à ses rivales anglaises et allemandes ? La réponse dans Sport Auto de mai, en kiosque ce 27 avril.--- Au salon de l'automobile de Pékin, on croise bon nombre de modèles extravagants. Il faut dire que c'est le péché mignon de la clientèle locale. Jaguar l'a bien compris et propose en Chine, une XJ à empattement allongé. Une berline déjà fournie en équipements de série et à laquelle le constructeur n'a pas manqué d'apporter quelques accessoires high-tech inédits, histoire de rendre le tout encore plus exclusif! Centre multimédia pour chaque passager, tablette tactile dans le dossier des sièges avant, station de travail haut de gamme au centre de la banquette, lecteur DVD avec disque dur…Impossible de s'ennuyer dans cette limousine. Un modèle que l'on imagine mal doté d'un autre bloc que le V8 essence de 510 ch. Le chauffeur a lui aussi le droit de se  faire plaisir ! ---Pour sa 29e année de collaboration avec le Festival de Cannes, Renault a choisi d'électriser la croisette. Fluence, Zoé, Twizy... se sont retrouvées en compagnie d'Ines Sastre sur les rives de la Méditerranée pour une séance photo très glamour orchestrée par le photographe Jean-Daniel Lorieux. Dès le 16 mai, date d'ouverture de l'événement, les vedettes rejoindront le tapis rouge à bord de Latitude et, nouveauté, de la "Fluence Z.E".  Des Twizy arpenteront également les routes cannoises. N'espérez cependant pas croiser au volant Brad Pitt ou Bérénice Béjo. Le quadricycle devrait se cantonner à aller à la rencontre du public… --- On se quitte avec quelques images de la course de voiture historique organisée par la maison Louis Vuitton. La Classic Serenissima Run poursuit son chemin vers Venise, où l'arrivée est prévue le 28 avril. La 1ère étape du rallye de régularité n'a pas été de tout repos pour les concurrents… Si le départ depuis la place du Casino de Monte-Carlo s'est fait sous le soleil, les concurrents ont rapidement trouvé de la neige dans le massif des Alpes. Même la pluie torrentielle qui les a accueillis à Menthon Saint-Bernard, sur les bords du lac d'Annecy, n'aura pas entaché le moral des troupes. Mercredi, les concurrents ont mis cap vers Stresa sur les bords du lac majeur. Changement de parcours en cours de route, la neige ayant entraîné la fermeture du col des Aravis. A peine quelques minutes après le départ, l'une des Delahaye a été contrainte à l'abandon. La route de la veille et ses nombreux virages en épingle auront eu raison de sa boite de vitesses… Jeudi. Une longue étape attendait les participants. 470 km le long des lacs majeur et de Come.  6 h de route… sous le soleil, après des conditions climatiques déplorables la veille. Samedi sonnera la fin de la Louis Vuitton Classic Serenissima Run. Ce rallye, où l'on célèbre l'art de voyager avec élégance, passera par Fiesso d’Artico - Berceau du savoir-faire des souliers de la marque, avant d'achever son périple à Venise, la Sérénissime, son surnom depuis le moyen âge.

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.