Journal TV du 05/08/2011

par Auto Plus

Bonjour, au menu, le XV de France en Renault, la Lexus GS, l’histoire Fiat en vidéo et le JT des internautes.--- Les rugbymen du XV de France ont troqué leurs crampons contre des baskets et un casque. Renault a en effet convié les rugbymen à une journée pilotage sur le circuit de Marcoussis. Répartis en trois groupes de onze, les bleus ont travaillé, au volant de Clio et Clio Cup, leurs trajectoires et leur vitesse. Réactivité et reflexes étaient eux mis à l’épreuve au travers l’exercice du Pit Stop. C’est finalement l’équipe bleue dont vous voyez la composition à l’image qui s’est révélée être la plus performante. Prochaine étape pour l’équipe : la coupe du monde, le 9 septembre prochain.---Lexus n’attends pas le salon de Francfort pour présenter ses nouveautés. La future GS sera l’une des vedettes du très select concours d’élégance de Peeble Beach aux Etats-Unis. La 4e génération de la berline réserve ses lignes pour les invités conviés à l’admirer le 18 août prochain.A première vue, la face avant ressemble à s’y méprendre à celle du concept LF-GH présenté lors du dernier salon de New-York. Selon Lexus, confort et performances routières ont été optimisées. A vérifier !---En clin d’œil aux 110 printemps de Fiat, la branche turque du constructeur a imaginé en 2009 une vidéo rigolote où se succèdent des modèles ayant marqué l’histoire… Comme c’est les vacances, on a décidé de jeter un petit coup d’œil dans le rétro. Retour donc sur les myhtes Fiat de la 3.5 HP Zero de 1899 à la Fiat 500 en passant par les récentes Bravo et  Punto Evo… Tous les détails sur la réalisation de ce clip sur www.fiatlegends.com. Tout de suite le JT des internautes ! Bonjour, cette semaine, le JT des Internautes fait le point sur les avertisseurs de radars, après l'annonce en fin de semaine dernière d'un protocole d'accord entre le ministère de l'Intérieur et l'AFFTAC, l'association des fabricants de Coyote et autres Wikango.   Premier point: les avertisseurs de radars sont toujours autorisés. Seul leur nom change: ils deviennent des 'outils d'aide à la conduite'. C'est la première victoire des fabricants comme des utilisateurs qui soutenaient que les boitiers leur servaient plus à adapter leur conduite aux portions de route empruntées, pour une plus grande sécurité, qu'à frauder.   D'où le second point: les boitiers ne donneront plus la position des radars mais celles de 'sections de voies dangereuses' et de 'points de danger précis'. Les premières (une zone de 4km sur autoroute par exemple) seront signalées à la fois par les autorités et les usagers. Les secondes (un accident, un bouchon ou un virage dangereux) seront surtout signalées par tous les utilisateurs. Le principe de la communauté perdure. Les vitesses autorisées seront également indiquées.   Le débat existe cependant. L'efficacité contre les radars fixes serait-elle la même, se demandent certains utilisateurs? Signaler un 'point de danger précis' reviendra à signaler un radar comme un bouchon, affirment d'autres membres de la communauté. Sur notre forum, vous êtes plus de 90% à désapprouver le protocole d'accord signé avec le gouvernement.   Autre bonne nouvelle, les utilisateurs peuvent conserver leurs boitiers actuels. Les nouveaux boitiers diffuseront dès à présent les nouvelles données, les anciens seront gratuitement actualisés grâce à des mises à jour. Un délai de 4 mois est accordé pour se mettre en conformité avec le protocole d'accord.   Allez on passe à la photo iPhone Reporter de la semaine. Cette Ferrari SA Aperta a été surprise dans les rues de Monaco par JulienW52. Seuls 80 exemplaires ont été produits, avec sous le capot un V12 6.0 de 670ch. Merci Julien pour ces clichés!   Le JT des Internautes part en vacances. Rendez-vous le 02 septembre pour le prochain numéro! A bientôt sur autoplus.fr!  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.