Essai Renault Megane Coupé 2009

par Auto Plus

Renault Mégane Coupé dCi 105 Dynamique La nouvelle famille Renault Mégane accueille une déclinaison Coupé! Une version qui adopte une poupe tronquée bien distincte de la berline. A l'avant, facile de reconnaître le coupé: ses larges entrées d'air sont entourées de plastique façon alu! De série, la Mégane Coupé est richement dotée. Tous les modèles disposent de phares et essuie-glace automatiques, de phares antibrouillard et de jantes alu. A bord, les réjouissances continuent! Renault a soigné l'ergonomie et propose de multiples réglages du siège, notamment au niveau des lombaires. La finition est pour sa part soignée, et on apprécie les nombreux équipements proposés de base comme l'autoradio CD-MP3 avec fonction Bluetooth et la climatisation automatique bizone. L'accès et le démarrage sans clé sont proposés dès ce deuxième niveau de finition. Renault a soigné le châssis et peaufiné la direction de sa nouvelle Mégane. Sous le capot, on retrouve l'ensemble des motorisations de la berline, dont le dCi 105 ch. A noter qu'une version 110 ch avec FAP de série est proposée pour 400 euros de plus. Côté confort, les suspensions de la Mégane Coupé se montrent assez fermes… et les jantes 17", montées d'office sur notre version d'essai, accentuent le phénomène.Les passagers arrière préféreront les courts trajets, d'autant que l'habitabilité de la Mégane Coupé est loin d'être exemplaire. La ligne fuyante à l'arrière, réduit la garde au toit de 5 cm comparé à la berline. L'espace aux coudes perd lui aussi quelques centimètres. Les grands gabarits seront plus à l'étroit.A l'inverse, le volume de coffre est très généreux, avec le kit anti-crevaison livré de série, puisqu'il libère un vaste bac de rangement sous le plancher. Pour les inconditionnels, une vraie roue de secours est proposée en option gratuite. Côté modularité, assise et dossier de la banquette se rabattent mais ne permettent pas d'obtenir un plancher parfaitement plat. La nouvelle Renault Mégane Coupé offre de bonnes sensations de conduite, soigne son équipement et son volume de coffre. Mais, comme tout coupé, néglige son habitabilité. Les tarifs du modèle débutent à 20 300 euros avec le 1,6 litre essence 110 ch et 21 500 euros avec le dCi 85 ch, soit 600 euros de plus que la berline. Des tarifs plutôt élevés pour la catégorie. A noter que tous les diesels bénéficient d'un bonus de 700 euros, excepté le dCi 130 ch.

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.