Essai Renault Laguna Coupé 2.0 dCi 4Control MonacoGP

par Auto Plus

Lancé en 2008, le coupé Laguna vient d’être restylé en début d’année. Les modifications extérieures ne sont pas légion : elles concernent les nouveaux feux diurnes à LED ou les nouvelles jantes. Notre voiture d’essai est une série spéciale dite MonacoGP. Elle est uniquement disponible avec ce blanc nacré et ce toit noir assorti aux jantes spécifiques de 18 pouces.   A l’intérieur, le restylage n’a quasiment rien fait évolué si ce n’est l’apparition de surpiqûres sur la planche de bord, laissant croire à un habillage de cuir. La série spéciale MonacoGP se reconnaît à l’intérieur à ces placages blancs rappelant la peinture extérieure ou à se volant à méplat spécifique. La qualité de présentation est d’un bon niveau et l’équipement complet.   La Monaco GP ne laisse le choix qu’entre le 2.0 dCi 150 en boîte manuelle ou le 2.0 dCi 175 en boîte auto. C’est au premier que nous avions droit avec l’option 4 roues directices. Ainsi configurée, la voiture affiche un comportement routier excellent avec une agilité remarquable. Les performances ne sont pas à la hauteur de ce châssis, mais le 2.0 dCi se montre discret et d’une belle souplesse.   Comme la plupart des coupés, la Laguna Coupé n’accueille que 2 personnes à l’arrière. L’accessibilité nécessite quelques contorsions, surtout du fait du pavillon assez bas. A cause de ce même pavillon, la garde au toit arrière est limitée et un peu juste pour un adulte. L’espace aux genoux n’est pas non plus généreux. Pour couronner le tout, les vitres arrière sont fixes.   Le coffre, en revanche, est assez généreux dans l’absolu puisqu’il atteint les 423 dm3. Mais les Audi A5, BMW Série 3 coupé ou Mercedes Classe C Coupé affiche tous des contenances supérieures. Dans notre Laguna, on apprécie quand même la possibilité de rabattre les dossiers de banquettes arrière très facilement via ces tirettes. Et en bonus, le plancher obtenu est plat.   Assez méconnu, ce coupé Laguna n’a rien à envier sur bien des points à des concurrents aux blasons plus prestigieux. Les 4 roues directrices, en option à 2000 €, sont uniques à ce niveau de gamme. Si les 150 ch vous paraissent sous-dimensionnés par rapport aux possibilités du châssis, la Laguna coupé propose un V6 essence ou diesel, mais uniquement avec la finition Initiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.