Essai Aston Martin DB11 V8 2018

par Auto Plus

« Aujourd’hui, on se fait plaisir : au milieu du raz de marée des SUV, voici une GT coupé 2+2, l’Aston Martin DB11. La DB11 succède à la DB9, et non pas à la DB10 puisque celle-ci a juste existé pour James Bond. Cette DB11 est sortie en 2016 avec au départ un V12 maison de plus de 600 ch. Courant 2017 est arrivée la « petite », pourvue d’un V8 d’origine AMG qui annonce 510 ch. Facile à reconnaître de l’avant, la DB11 V12 a 4 ouïes sur le capot alors que la V8 n’en a que deux. La ligne de la voiture est comme souvent chez Aston Martin très pure, sans aileron qui viendrait perturber les courbes « naturelles » de l’engin. Il y a pourtant de l’aéro avec une prise d’air cachée sous le montant C qui sert à produire un appui sur l’arrière de la voiture avec l’air qui ressort à la fin du coffre. » Cela remplace un becquet disgracieux et réduit la portance à haute vitesse, même si un petit aileron sort quand même au-dessus de 100 km/h. La DB11 vient se placer dans la gamme au-dessus de la petite Vantage, et aux côtés de la Vainquish avec un côté plus moderne mais des dimensions très proches.

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.