Retrait du permis de conduire : Stage ou avocat, le dilemme des automobilistes

Retrait du permis de conduire : Stage ou avocat, le dilemme des automobilistes©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 2 novembre

Chaque année, près de 100 000 permis de conduire sont invalidés en France. Pour récupérer ses points, prudence et patience sont conseillées. Mais certains automobilistes n'hésitent pas à faire appel à des avocats spécialisés.



Vous faites peut-être partie des 39 millions d'automobilistes français et vous avez sans doute commis un jour une malheureuse infraction. Vitesse excessive, oubli de ceinture ou mauvais dépassement, le résultat est le même : une perte d'un ou plusieurs points et une amende. Même avec un retrait de permis, certains usagers continuent de conduire pour ne pas perdre leur travail. Pour récupérer des points, des stages payants existent (en moyenne 200 €) afin de retrouver quatre points. Il est possible d'effectuer un stage maximum par an. Mais une autre solution voit le jour depuis peu. Faire appel à un avocat spécialisé en infraction routière.

Un (vrai) business

Contester des infractions, c'est possible et des avocats l'ont bien compris. Nombreux sont ceux appelés par des automobilistes en détresse, suite au retrait de leur permis. En plus des frais d'honoraires, certains proposent des abonnements mensuels - entre 50 et 200 € par mois - pour gérer l'ensemble de votre dossier. Pour les avocats, l'idée est d'analyser de fond en comble une faute commise par l'administration : « Il y a des failles, il faut les repérer. Déjà, il y a des éléments formels qui doivent apparaître sur un PV. Parfois, il y a des erreurs, parfois, il manque des éléments », explique une avocate spécialisée dans la récupération de points perdus.

Ça passe ou ça casse !

Rouler sans permis de conduire après un solde nul, c'est un peu jouer avec le feu au quotidien et avec la sécurité des usagers. La récupération de points auprès d'avocats spécialisés est devenue virale au point que des promotions ont lieu sur les réseaux sociaux. Pour certains avocats, il faut également choisir les dossiers : « Il est évident que, face à un multirécidiviste qui aurait pu commettre un homicide involontaire, mais dans des circonstances particulières où le drame était quasiment inévitable. Eh bien ! nous avons tout le loisir de refuser les dossiers », détaille un autre professionnel. Pour rappel, rouler sans permis est passible d'une amende de 15 000 € et d'un an de prison.

Et si vous attendiez ?

La formule la plus classique pour récupérer ses points sans devoir payer, c'est encore d'attendre. Au bout de six mois, vous récupérez un point si vous n'avez pas commis de nouvelle infraction entre-temps. Il faudra attendre deux ans pour retrouver ses 12 points avec un dossier sans délit ni infraction grave (4e ou 5e classe) et trois ans si le dossier en comporte une. En 2021, 14 millions de points avaient été retirés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.