Économise-t-on vraiment du carburant en roulant à 110 km/h au lieu de 130 km/h ?

Économise-t-on vraiment du carburant en roulant à 110 km/h au lieu de 130 km/h ?©Shutterstock, Media365

, publié le 27 novembre

C'est un débat qui fait rage depuis que la nuit des temps : doit-on réduire sa vitesse sur autoroute pour limiter sa consommation de carburant ?



Rouler à 110 ou à 130 km/h sur autoroute ? Pas facile de s'y retrouver parmi les arguments avancés en faveur d'une théorie, ou de l'autre. Pour certains, maintenir une vitesse plus élevée permettrait d'économiser du carburant car on roulerait sur des plages de vitesses moins gourmandes en carburant. Pour d'autres, au contraire, une vitesse importante demanderait au moteur de fournir plus d'efforts. Mais qui a raison ?

Une question de résistance de l'air

Le facteur clé qui influence la consommation de carburant à des vitesses élevées est la résistance de l'air. À mesure que la vitesse augmente, la résistance de l'air augmente de manière exponentielle, entraînant une consommation de carburant plus importante. À 130 km/h, un véhicule doit surmonter une résistance de l'air significativement plus élevée qu'à 110 km/h, ce qui entraîne une augmentation de la consommation de carburant.

Jusqu'à 20% d'économie en carburant

Les constructeurs automobiles conçoivent généralement leurs véhicules pour atteindre une efficacité maximale à des vitesses modérées, généralement autour de 90 à 110 km/h. À ces vitesses, les moteurs fonctionnent plus efficacement, et la résistance de l'air est encore gérable en termes de consommation de carburant. Mais c'est au-delà de ces limites que la consommation augmente de manière significative. Des études ont montré que rouler à 130 km/h au lieu de 110 km/h peut entraîner une augmentation de la consommation de carburant d'environ 20 % ou plus. Cette différence peut varier en fonction du type de véhicule, de son aérodynamique, et du type moteur.

Adopter une conduite éco-responsable

La conduite éco-responsable reste la clé pour minimiser l'impact environnemental tout en préservant son portefeuille à la pompe : elle consiste notamment à doser son freinage ou son accélération, à anticiper les changements de voie, les ralentissements et les feux, pour limiter les reprises trop énergivores...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.