Pratique

Diesel : Comment prolonger la vie de son filtre à particules ?

Pièce mécanique fondamentale à la ligne d'échappement des voitures diesel, le filtre à particules (FAP) est un organe sensible qui doit être remplacé régulièrement. De bonnes pratiques permettent toutefois de repousser l'échéance.

Le filtre à particules (FAP) est un composant essentiel des véhicules diesel, conçu pour réduire les émissions de particules fines, qui sont responsables de la pollution atmosphérique. Installé dans le système d'échappement, il capte et stocke les particules émises par le moteur. Avec le temps, le filtre se remplit et nécessite une régénération ou, dans certains cas, un remplacement. En général, un FAP bien entretenu peut durer entre 120 000 et 180 000 kilomètres, mais divers facteurs influencent cette durée de vie. Prolonger celle-ci nécessite une combinaison de bonnes pratiques de conduite et de maintenance régulière.

Une conduite adaptée

Les trajets courts et urbains à faible vitesse ne permettent pas toujours au moteur d'atteindre une température suffisante pour que le processus de régénération du filtre se déclenche automatiquement. Pour éviter l'encrassement prématuré, il est recommandé d'effectuer régulièrement des trajets à vitesse soutenue (minimum 60 ou 80 km/h) pendant au moins 20 à 30 minutes. Cela permet au FAP d'atteindre une température assez élevée pour brûler les particules accumulées , nettoyant ainsi le filtre.

Une maintenance régulière

Un moteur en bon état de fonctionnement produit moins de suie, réduisant ainsi la charge sur le FAP. Il est important de respecter les intervalles de vidange d'huile et de changer les filtres à air et à carburant selon les recommandations du constructeur. L'utilisation d'une huile moteur appropriée est aussi déterminante, les huiles à faible teneur en cendres sont conçues pour être compatibles avec les FAP et contribuent à réduire l'accumulation de dépôts.

Additifs et produits de nettoyage

L'utilisation d'additifs pour carburant peut aider à maintenir la propreté du FAP. Ces produits, ajoutés au réservoir de carburant, facilitent la combustion des particules de suie, réduisant ainsi l'encrassement du filtre. Aussi, des produits de nettoyage spécifiques pour FAP sont disponibles sur le marché. Ces nettoyants peuvent être injectés directement dans le filtre ou ajoutés au carburant pour dissoudre et éliminer les dépôts de suie.

Diagnostic et réparation

Enfin, il est important de surveiller les signaux d'alerte du tableau de bord indiquant un problème potentiel avec le FAP. Une perte de puissance, une augmentation de la consommation de carburant, ou un voyant moteur allumé peuvent être des signes d'un filtre obstrué. Dans ce cas, un diagnostic chez un professionnel est recommandé pour identifier et résoudre le problème avant qu'il ne cause des dommages plus importants.

En adoptant ces bonnes pratiques, il est possible de maintenir le FAP en bon état de fonctionnement, réduisant ainsi les coûts de remplacement et contribuant à la protection de l'environnement.

publié le 6 juin à 06h00, Quentin Pannaud, Media365

Liens commerciaux