Pratique

Climatisation : 6 conseils pour une bonne utilisation

La climatisation est un vrai atout en termes de confort, mais elle peut aussi causer des désagréments si l'on ne fait pas attention... Voici 6 conseils pour bien l'utiliser.

L'été arrive ! Si, si, on vous assure, enfin, du moins en l'espère... Ce qui veut dire que, petit à petit, les températures devraient recommencer à grimper et que l'on sera à nouveau bien content de profiter d'une brise fraîche dans l'habitacle de nos voitures. Une fonctionnalité aujourd'hui présente dans la quasi-totalité des véhicules neufs et même d'occasion et qui peut nécessiter quelques conseils pour être utilisée au mieux.

1. Les fenêtres avant la climatisation

Ça y est, le soleil a pointé le bout de son nez et il fait trop chaud dans votre voiture. Qu'elle soit à l'arrêt ou non, avant d'actionner votre climatisation, commencez par ouvrir les fenêtres pour refroidir votre habitacle. Ce n'est qu'une fois que votre moteur est monté en température qu'il faut absolument tout refermer et actionner votre air conditionné afin de maximiser son efficacité.

2. Pas d'orientation directe

Une fois votre climatisation enclenchée, il y a également quelques conseils que l'on peut vous donner. Évitez notamment d'envoyer l'air frais directement sur votre visage. Cette pratique, bien qu'agréable un moment, peut rapidement engendrer des éternuements et même des maux de tête et de gorge ! Orientez plutôt votre ventilation vers vos bras, votre corps ou même vos jambes. L'effet sera tout aussi agréable, mais vous et vos passagers risquez moins de dérangement.

3. Attention aux trop grands écarts de température

Évitez également les trop grosses différences de température entre l'intérieur et l'extérieur du véhicule. 5 à 6°C de moins que le mercure sont en général une bonne moyenne pour vous sentir au frais tout en évitant les désagréments. Eh oui, un habitacle trop frais par rapport à la température extérieure peut non seulement créer une forme d' inconfort pour le corps, mais également affaiblir, voire carrément faire fissurer vos vitres et votre pare-brise, surtout si ce dernier comporte déjà un éclat.

4. Surconsommation... nécessaire ?

Malheureusement, utiliser la climatisation a un impact direct sur votre consommation d'énergie... Selon certaines études, activer l'air conditionné fait consommer votre véhicule entre 10 et 20 % en plus. Et lorsque ce dernier est à l'arrêt ou presque comme en ville ou dans les bouchons, cette augmentation atteint même entre 25 et 35 % ! Alors, mieux vaut-il utiliser le moins possible sa climatisation pour dépenser moins ? Pas forcément, car rouler les fenêtres ouvertes impacte l'aérodynamisme de votre véhicule et vous fait également consommer davantage.

5. Utilisation régulière obligatoire !

Si votre véhicule dispose de l'air conditionné, mieux vaut l'utiliser régulièrement, et ce même en hiver ! La climatisation supporte en effet assez mal de trop longues périodes d'inactivité. Alors mieux vaut l'utiliser de temps en temps au quotidien, même si ce n'est que pour désembuer votre vitre. Ce qu'elle fait d'ailleurs très bien.

6. Entretien régulier

Finalement, pour que la climatisation de votre véhicule fonctionne de manière optimale, il faut l'entretenir régulièrement. Idéalement, cela doit se faire tous les deux ans, ne serait-ce que pour vérifier l'intégrité du système et éventuellement remplir la bonbonne de gaz réfrigérant. C'est également un bon moment pour nettoyer, voire changer le filtre à air de l'habitacle.

publié le 25 juin à 05h00, Sébastien Vanhouche, Media365

Liens commerciaux