Ventes : résultats en baisse pour Ferrari

Chargement en cours
Ventes : résultats en baisse pour Ferrari
Ventes : résultats en baisse pour Ferrari
1/2
© Motorlegend

publié le 5 novembre

Ferrari a annoncé de chiffres de ventes en baisse de 17 % au terme des neuf premiers mois de l'année, avec 6 440 véhicules livrés contre 7 755 livraisons pour la même période en 2019.

Le constructeur de Maranello, comme tous les constructeurs automobiles internationaux, a été affecté par la crise consécutive à la pandémie de Covid-19, avec une fermeture temporaire (7 semaines) de son site de production d'une part, et une baisse de ses ventes de l'autre.

Depuis janvier 2020, les ventes du constructeur italien ont chuté de manière conséquente pour la zone comprenant la Chine, Hong Kong et Taïwan, avec 181 véhicules livrés contre 776 pour la même période en 2019 (- 77 %), et cette baisse a également été importante en Amérique avec 1 635 voitures livrées contre 2 295 en 2019 (- 29 %).

La situation est en revanche moins délicate pour la zone EMEA (Europe, Middle East, Africa) où le constructeur a livré 3 510 véhicules (contre 3 547 du 1er janvier au septembre 2019), et pour la zone Asie-Pacifique où il accuse une baisse de seulement 2 % (1 114 voitures livrées contre 1 137 en 2019).

Au niveau des modèles enfin, les sportives de Maranello équipées de motorisations V8 ont affiché une baisse conséquente de leurs ventes (- 12 .8 %) tandis qu'à contrario, les modèles V12 ont observé une nette progression (+ 15.4 %). Les Monza SP1 et SP2 sont livrées à la cadence programmée par le constructeur, et les modèles F8 Spider et 812 GTS affichent de belles progressions notamment dans la zone EMEA.

Alors que les modèles 488 Pista et Portofino arrivent en fin de cycle, Ferrari compte notamment sur les modèles Roma et SF90 Stradale, récemment intégrés à son catalogue du constructeur et attendus sur le marché durant ce 4ème trimestre, pour booster ses résultats de fin d'année.

Photo : Ferrari Roma

Vos réactions doivent respecter nos CGU.