Une Tesla Model Y avec 800 kilomètres d'autonomie ?

Chargement en cours
Une Tesla Model Y avec 800 kilomètres d'autonomie ?
Une Tesla Model Y avec 800 kilomètres d'autonomie ?
1/3
© Motorlegend

, publié le 15 juillet

Depuis quelques semaines, Tesla produirait une version à double moteur de la Model Y avec le nouveau pack de batteries 4680 qui est un élément structurel de la voiture. Les atouts de ce modèle ? Plus robuste, mais également plus autonome et doté d'une charge ultra rapide.

Depuis quelque temps, les rumeurs autour d'une nouvelle version du Model Y vont bon train. Celle-ci serait équipée des nouvelles cellules 4680. Des cellules qui formeraient une batterie structurelle capable d'offrir une autonomie de près de 800 kilomètres en une seule charge ! C'est en tout cas ce que rapportent quelques Tweets provenant d'employés de Tesla qui aurait pu en faire des essais.

En outre, un autre tweet d'un ancien employé de Tesla semble confirmer que le nouveau pack 4680 est capable de se charger plus rapidement que le pack que Tesla utilise pour alimenter le Model Y Long Range. L'utilisateur de Twitter, Colin Calvert, révèle d'ailleurs que le nouveau pack de batteries continue de se charger à 50 kW même après que la batterie ait atteint un SOC de 80 %. De fait, en branchant sa Tesla Model Y sur un Supercharger en Californie, en partant d'une batterie vide affichant 0 %, Colin Calvert aurait atteint un pic de 250 kW et le véhicule aurait gagné 80 % en 32 minutes.

Des chiffres qui semblent réalistes et qui correspondent à ce que Tesla envisageait d'atteindre avec ses cellules 4680 lors de leur présentation au Battery Day en 2020. Pour rappel, Tesla communiquait sur une augmentation de 54 % de l'autonomie, ce qui correspond à l'évolution de l'autonomie de la Tesla Model Y Long Range qui est 510 kilomètres, et qui pourrait être portée à 790 kilomètres...

Une batterie structurelle étonnante

Pour arriver à cela, Tesla utilise des cellules 4680 qui sont plus grandes (46 millimètres de diamètre pour 80 mm de haut, contre 27 x 70 mm). Celles-ci affichent une densité énergétique beaucoup plus conséquente, grâce à l'utilisation d'une nouvelle chimie et d'une nouvelle architecture qui leur permet d'être six fois la puissance des cellules précédentes, tout en offrant cinq fois la capacité énergétique. Toutefois, pour caser des cellules qui se rapprochent plus des dimensions d'une canette de soda que celles d'une pile, Tesla a dû modifier son pack de batteries. Ce nouveau pack devient donc structurel, ce qui permet de faire office de « châssis » et ainsi de gagner du poids. Cela aurait également comme atout d'être plus résistant et donc d'améliorer la sécurité, tout en optimisant les coûts de production.

Revers de la médaille, il serait quasi impossible de réparer la batterie... Mais comme le pack de batterie est annoncé pour fonctionner pendant toute la durée de vie du véhicule, ce n'est normalement pas un problème.

Plus d'autonomie après une simple mise à jour ?

Ce nouveau pack sera sans doute la prochaine option Long Range et profitera notamment aux deux mastodontes de la marque, le camion électrique Semi, et le pick-up Cybertruck. En attendant, on sait que des Model Y sortent des usines du Texas et de Berlin équipées des cellules 4680. Et lorsque l'on sait que Tesla a tendance à améliorer des éléments tels que l'accélération, l'autonomie et la vitesse de chargement des véhicules par le biais de mises à jour logicielles, on peut espérer profiter d'un accroissement d'autonomie et des capacités de recharge par ce biais...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.