Une cavalerie électrique de près de 1 200 ch pour l'Ariel Hipercar

Chargement en cours
Une cavalerie électrique de près de 1 200 ch pour l'Ariel Hipercar
Une cavalerie électrique de près de 1 200 ch pour l'Ariel Hipercar
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 8 septembre

Ariel Motor Company, le constructeur britannique à qui l'on doit les modèles Ariel Atom et Nomad, a dévoilé les premières informations concernant son dernier projet en date : l'Ariel Hipercar.

Ariel va en effet prochainement étoffer son catalogue avec un nouveau modèle qui lui permettra de faire son entrée sur le segment des véhicules électriques. L'Hipercar (pour « High-Performance Carbon Reduction »), dont le nom de baptême final pourrait encore changer, est actuellement en cours de développement et devrait être commercialisé d'ici deux ans.

Ariel Motor Company a présenté les premières images du prototype de développement de la nouvelle Hipercar. Elle affiche des lignes pour le moins surprenantes. Ses formes sculptées sont rehaussées d'ailettes positionnées sur ses ailes avant et arrière, et elle arbore également une entrée d'air centrale positionnée sur son toit. Des choix présidés par des considérations liées à l'aérodynamique et au refroidissement de ses composants mécaniques, qui devraient encore évoluer avant la présentation du véhicule de production.

Un modèle proposé au choix en version deux ou quatre roues motrices

L'Ariel Hipercar est construite autour d'un châssis monocoque en aluminium équipé de panneaux de carrosserie en fibre de carbone. Elle ne pèse que 1 500 kg pour le modèle quatre roues motrices, et 1 400 kg pour la version propulsion deux roues motrices. Deux configurations seront en effet proposées. La version quatre roues motrices (la plus puissante) disposera d'une cavalerie de 880 kW (1 196 ch) qui lui permettra d'avaler le 0 à 96 km/h en seulement 2.09 secondes, et le 0 à 161 km/h en 4.4 secondes. Des performances qui pourraient être encore améliorées grâce au système torque vectoring qu'Ariel prévoit d'intégrer à son modèle.

Pour alimenter ce groupe propulseur, Ariel a fait appel à Cosworth qui fournira son pack batterie de 62 kWh. Celui-ci garantira une autonomie d'environ 240 km en cycle WLTP. Un prolongateur d'autonomie lui aussi fourni par Cosworth, devrait également être proposé en option.

L'Ariel Hipercar s'équipe par ailleurs d'une suspension Bilstein ainsi que d'un système de freinage AP Racing. Celui-ci est associé à un système de récupération d'énergie au freinage (ajustable), et à un système traction control.

L'Ariel Hipercar sera produite dans les installations du constructeur basé à Somerset, en Grande-Bretagne, aux côtés de modèles Atom et Nomad. Le constructeur britannique doit encore préciser le prix de vente de son nouveau modèle, mais celui-ci devrait être inférieur à 1 million de livres.

Sources : Ariel Motor Company et Autocar

Vos réactions doivent respecter nos CGU.