TVR : entre héritage et innovation

Chargement en cours
TVR : entre héritage et innovation
TVR : entre héritage et innovation
1/5
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 9 août

TVR présentera en septembre prochain dans le cadre du Goodwood Revival son nouveau coupé sportif, un modèle qui annonce le renouveau de la marque qui fête cette année ses 70 ans.

Et si depuis la fondation de celle-ci par Trevor Wilkinson en 1947, l'industrie automobile a profondément évolué, l'équipe de Les Edgar, le PDG de TVR, et celle de son partenaire Gordon Murray Design, se sont largement inspirés des modèles passés pour développer cette nouvelle TVR.

« Pour concevoir la nouvelle TVR, nous avons pris comme point de départ toute la magie et la passion qui caractérisent les meilleures voitures de sport anglaises fabriquées à la main », a expliqué Gordon Murray. « Nous y avons rajouté un travail de développement méticuleux et rigoureux, une toute nouvelle architecture et un processus de production minutieux. Ainsi nous assurons la cohérence, la qualité et la fiabilité hors pair du produit final. »

La nouvelle TVR dont les 500 exemplaires « launch edition » sont quasiment déjà tous réservés, sera construite autour du châssis iStream en carbone conçu chez Gordon Murray Design, et embarquera un bloc V8 5.0 litres préparé par Cosworth. Elle affichera un rapport poids/puissance de 405 ch/tonne, soit le meilleur de sa catégorie selon TVR.

Cette nouvelle TVR qui devrait donc disposer d'une qualité de fabrication irréprochable, et promet un agrément de conduite incomparable, sera dévoilée le 8 septembre prochain à Goodwood.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - TVR : entre héritage et innovation
  • avatar
    Gabuzo06 -

    Les châssis de TVR sont rouillés "à l'os" avant l'âge de HUIT ans de la voiture ....... donc, direction poubelle !!!