Trident : l'Iceni de retour

Chargement en cours
Trident : l'Iceni de retour
Trident : l'Iceni de retour
1/3
© Motorlegend

, publié le 25 août

Si le logo évoque un trident, rien à voir avec Maserati : Trident Performance Vehicles est un petit constructeur automobile artisanal basé à Norwich, au Royaume-Uni. Sa spécialité : concevoir des roadsters "so british".

Peu connue en France, la marque existe pourtant depuis 1965. Mais la crise pétrolière des années 70 eut raison de la marque. En 2000, Trident renaît grâce à l'Iceni, un concept car à moteur V8.

Aujourd'hui, Trident présente sa nouvelle voiture : l'Iceni Grand Tourer. Inspirée du premier modèle du nom, le cabriolet est un savant mélange de TVR Sagaris et Tuscan, avec un style dont les Anglais ont le secret.

Mais l'originalité de ce modèle ne réside pas dans son dessin, mais dans son moteur : à l'heure où les constructeurs développent des superscars hybrides, Trident décide de mettre en avant les performances du... Diesel ! L'Iceni est ainsi équipée d'un V8 turbo-diesel de 6,6L, issu de la gamme camion de General Motors. Proposé en version 430ch ou 660ch, le moteur dispose d'un couple pouvant atteindre 1422 Nm, de quoi faire pâlir n'importe quelle sportive.

Ses performances s'en ressentent, avec le 0 à 100km/h abattu en 3,7 secondes et une vitesse de pointe de 320km/h. Grâce à sa technologie brevetée de démultiplication du couple, Trident annonce une autonomie de 3200km avec un seul plein de carburant, à vitesse constante de 110km/h.

Affichée au prix de 95 000 €, la voiture sera présentée lors du concours d'élégance Salon Privé qui se tiendra du 5 au 7 septembre 2012 à Londres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.