Stationnement : des quotas à Paris

Chargement en cours
Stationnement : des quotas à Paris
Stationnement : des quotas à Paris
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 15 mars

Depuis le 1er janvier, le contrôle du stationnement a été confié par la mairie de Paris à deux sociétés privées, Streeteo et Moovia. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la transition ne va pas comme sur des roulettes. Les scandales se multiplient : après les agents contrôlés positifs au cannabis, circulant sans permis, ou verbalisant sans être assermentés, après les contrôles bidons pour faire du chiffre, le Canard Enchaîné révélait mercredi de nouvelles dérives du système.

Première révélation : le contrat signé entre la mairie et les deux sociétés privées impose un quota de contrôles quotidiens, sous peine de sanctions financières. Au total, Moovia et Streeteo doivent effectuer au minimum 74 900 contrôles chaque jour ! Accessoirement, elles doivent délivrer un nombre minimum (non précisé) de FPS ("forfait post stationnement", le nouveau nom des "prunes") par jour, sous peine, là encore, de sanctions financières. Enfin, les contestations (recours administratifs préalables obligatoires, ou RAPO) pour verbalisation abusive doivent si possible passer à la trappe, car "un nombre de RAPO gagné par les usagers trop élevé" entraîne, lui aussi, des pénalités.

Avec de telles contraintes, on comprend mieux la tentation des délégataires de franchir la ligne jaune...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
85 commentaires - Stationnement : des quotas à Paris
  • avatar
    Grosnounoursse -

    il doit y avoir poursuite pour escroquerie et que la Maire de Paris s'explique sur la non surveillance de ses prestataires dont elle est responsable

  • avatar
    mescal07 -

    en même temps si tout le monde respectait la loi et les règlements il n'y aurait plus de pv donc plu de société pour faire du chiffre , imaginer un seul jour sans pv ..... ils seraient bien embeté , adieu les quotas

  • avatar
    polsud -

    Streeteo, filiale de de Vinci
    vous roulez, vous payez
    vous stationnez; vous payez

    avatar
    Ashra -

    Oui...
    Et bientôt, ce sera :
    Vous respirez, vous payez...
    Et le nombre de battements cardiaques journaliers sera également soumis à un quota, avec pénalité si il n'est pas dans la norme (laquelle sera calculée on ne sait trop comment par des ordinateurs sans âme).
    Il n'est pas merveilleux, notre monde ?

  • avatar
    dodollulusse -

    état ,du fric ,encore du fric , "ils" nous prendront tout ces pourris ! il y a des millions de voitures en France ,si tout les conducteurs se federaient , en une association des conducteurs français , avec une carte ,imaginez la force politique ! c'est nous qui ferions la loi , et des millions de bulletin de vote ça parle ! les politiciens en place y reflechiraient a deux fois avant de nous racketter ! mais hélas je ni crois pas , les gens sont bien trop mous dans se pays ,pour gueuler devant un pernod ça roule , mais pour le reste ,allez payés vos amendes et votez pour des gens qui vous feront une vie infernal ! la peur règne en maitre !

  • avatar
    dodollulusse -

    état ,du fric ,encore du fric , "ils" nous prendront tout ces pourris ! il y a des millions de voitures en France ,si tout les conducteurs se federaient , en une association des conducteurs français , avec une carte ,imaginez la force politique ! c'est nous qui ferions la loi , et des millions de bulletin de vote ça parle ! les politiciens en place y reflechiraient a deux fois avant de nous racketter ! mais hélas je ni crois pas , les gens sont bien trop mous dans se pays ,pour gueuler devant un pernod ça roule , mais pour le reste ,allez payés vos amendes et votez pour des gens qui vous feront une vie infernal ! la peur règne en maitre !