Scalo électrique : le retour d'Artega

Chargement en cours
Scalo électrique : le retour d'Artega
Scalo électrique : le retour d'Artega
1/5
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 18 septembre

Huit ans après avoir dévoilé son premier véhicule, l'Artega GT, le constructeur allemand Artega est revenue sur le devant de la scène à l'occasion du Salon de Francfort pour présenter sa nouvelle sportive électrique : la Scalo.

Le constructeur de Delbrück a ressorti les plans de l'Artega GT, un modèle produit à 153 exemplaires entre 2007 et 2012, pour relancer son activité avec cette Scalo développée en collaboration avec Paragon AG (pour l'électronique) et Voltabox Deutschland GmbH (pour la partie électrique).

Construite autour d'une architecture légère (1 585 kg), cette Artega Scalo qui a fait l'objet de trois prototypes avant d'être présentée à Francfort, est propulsée par deux moteurs électriques Voltabox développant au total 402 ch et 779 Nm, et jusqu'à 516 ch à la demande sur une courte durée (10 secondes). Les performances annoncées sont de l'ordre de 3.6 secondes sur l'exercice du 0 à 96 km/h, pour une vitesse de pointe limitée électroniquement à 250 km/h. L'autonomie autorisée par la batterie lithium-ion de 37 kWh qui l'équipe, se situe quant à elle aux alentours de 402 km.

Et si Artega croit évidemment en son projet, on notera que contrairement à d'autres le constructeur allemand reste mesuré quant à ses ambitions et aux développements futurs de cette Scalo : sa production sera dans un premier temps limitée à douze exemplaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.