RM Sotheby's : Koenigsegg CCR 2004

Chargement en cours
RM Sotheby's : Koenigsegg CCR 2004
RM Sotheby's : Koenigsegg CCR 2004
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 5 juin

Le châssis Koenigsegg CCR que le constructeur suédois présenta au public dans le cadre du Salon de Genève 2004, sera proposé aux plus offrant lors de la vente organisée le 15 juin prochain par RM Sotheby's au Palazzo Serbelloni de Milan, en Italie.

Si la marque Koenigsegg est aujourd'hui connue et reconnue pour ses remarquables Supercars répondant au nom d'Agera, Regera, Jesko et autre Gemera, les automobiles conçues par Christian von Koenigsegg et son équipe n'étaient encore que des produits exotiques au début des années 2000. Après le modèle CC et sa version CC8S, le constructeur d'Anghelolm présenta en 2004 une nouvelle évolution de son modèle avec la Koenigsegg CCR, un véhicule qui allait lui permettre de changer de dimension.

Pourvue d'une nouvelle suspension et d'un système de freinage développés par des spécialistes, et équipée également d'une ligne d'échappement en titane, de jantes plus larges et d'une carrosserie dont l'aérodynamique procurait davantage d'appuis, la CCR animée par un bloc V8 4.6 litres biturbo (produisant plus de 800 ch) se montra d'emblée plus efficace que ses devancières. Mieux encore, en février 2005 elle détrôna même la McLaren F1 de sa position de voiture de production la plus rapide au monde, en réalisant une pointe à 387 km/h.

Koenigegg allait produire quatorze exemplaires de la Supercar CCR entre 2004 et 2006, dont ce châssis n°7011 qui fut le troisième exemplaire assemblé par Koenigsegg. Ce véhicule construit autour du 11ème châssis en fibre de carbone fabriqué par la marque, est habillé d'une livrée « Lava Orange » que les lecteurs de magazines spécialisés dans l'automobile, purent apprécier à l'époque à maintes reprises dans leurs revues préférées.

Ce châssis particulier qui servit également de modèle d'exposition sur le stand Koenigsegg du Salon de Genève 2004, n'a été immatriculé qu'en mai 2006. Son propriétaire résidant en France, a couvert 1 150 km à son volant entre 2006 et 2009, avant que le véhicule gagne successivement des collections privées installées au Luxembourg et en Allemagne.

Ce châssis CCR qui n'affiche que 2 347 km parcourus, a été préparé récemment chez Esser Automotive, le distributeur officiel de la marque à Aachen, en Allemagne, avant sa mise en vente. Sa valeur est aujourd'hui estimée entre 720 000 et 760 000 €.

Crédit photo : RM Sotheby's

Vos réactions doivent respecter nos CGU.