Restauration : Mercedes-Benz 300SL Gullwing 1957

Chargement en cours
Restauration : Mercedes-Benz 300SL Gullwing 1957
Restauration : Mercedes-Benz 300SL Gullwing 1957
1/11
© Motorlegend

publié le 6 novembre

Le spécialiste britannique Thornley Kelham a présenté son dernier travail de restauration : une Mercedes 300SL Gullwing de 1957 appartenant à un juge du célèbre Concours d'Élégance de Pebble Beach.

Ce châssis de 1957 est arrivé dans les locaux de Thornley Kelham installés à Cotswolds, dans le sud ouest de l'Angleterre, après un parcours qui l'a mené de la France à la Grande-Bretagne (en 1981), et dont on connait toute l'histoire.

Cette Mercedes-Benz 300SL Gullwing Coupé étant équipée des optiques avant et des feux arrière du modèle 300SL Roadster, les experts de Thornley Kelham ont dans un premier temps envisagé la possibilité que cette configuration ait été commandée par son premier propriétaire, mais la réalité était en fait tout autre : suite à un accident le véhicule a été reconstruit avec les éléments d'un modèle Roadster.

Par chance le châssis est demeuré dans un état correct et l'équipe de Thornley Kelham a pu travailler sereinement à sa reconstruction, ainsi qu'à celle de son bloc 6 cylindres 3.0 litres, afin de réaliser une restauration parfaite dont le coût a dépassé les 6 chiffres pour le seul remplacement des pièces.

Le propriétaire du véhicule a finalement opté pour une livrée « Horizon Blue » d'époque ainsi qu'un habillage intérieur en tartan bleu, qui donne à ce modèle un look très années 50. On notera également que ce châssis se présente sans pare-chocs, un autre souhait de son actuel propriétaire.

« Restaurer un modèle Gullwing est une lourde responsabilité, et restaurer une Gullwing pour un client qui est également juge au Concours d'Élégance de Pebble Beach, ajoute encore un peu de pression », a commenté Simon Thornley, le co-fondateur de Thornley Kelham. « Quand vous travaillez sur une voiture aussi rare, une icône de la route, l'originalité et la précision sont cruciales. Nous avons passé des centaines d'heures à étudier les détails pour que cette voiture soit parfaite, en nous assurant qu'elle répond bien à tous nos critères - être belle, offrir un réel agrément de conduite et durer dans le temps ».

Cette Mercedes-Benz 300SL Gullwing est à priori repartie pour soixante nouvelles années sur la route...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.