Renault se MØBILIZE

Chargement en cours
Renault se MØBILIZE
Renault se MØBILIZE
1/10
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 25 janvier

Renault est comme la plupart des grands constructeurs automobiles en pleine réflexion sur le futur de son activité. Cela se traduit par de profondes mutations et une réorganisation. Chez Renault, nous en savons chaque jour un peu plus. La marque française a ainsi créé quatre nouvelles « Business Units » : Renault bien entendu, Dacia, Alpine et l'entité chargée de développer les nouvelles mobilités. Une entité qui prend le nom de M0BILIZE et qui nourrit de fortes ambitions.

L'idée est de développer de nouvelles solutions de transport de personnes, mais aussi de biens entre deux points, avec ou sans voiture. Ces futures solutions pourront être proposées à d'autres acteurs du marché puisque Renault entend ainsi développer un écosystème ouvert. M0BILIZE entend répondre ainsi à trois enjeux majeurs : réduire l'écart entre l'utilisation et le coût d'une voiture qui est inutilisée finalement 90 % du temps, participer à la réalisation de l'objectif zéro empreinte CO2 et enfin améliorer la valeur résiduelle des véhicules pour ne plus qu'ils perdent 50 % de leur valeur en trois ans.

La BU M0BILIZE est placée sous la responsabilité de Clotilde Delbos qui résume ainsi ses ambitions : « Nous sommes très enthousiastes d'accompagner la mutation du monde de l'automobile qui passe de la propriété à l'usage, quand et où vous en avez besoin. Au-delà de l'automobile, Mobilize proposera une large gamme de services innovants dans les domaines de la mobilité, de l'énergie et des données. Grâce à de nombreux partenaires, nous chercherons en permanence à maximiser l'utilisation de la voiture pour des trajets simplifiés, plus durables et accessibles pour les personnes et les marchandises, tout en réduisant l'impact environnemental. ».

Pour cela, M0BILIZE s'appuiera bien évidemment sur le savoir-faire de Renault et son réseau de 6 000 points de vente en Europe, mais aussi sur son portefeuille de start-up et sur RCI Bank and Services. La nouvelle entité entend aussi mobiliser Renault Software Factory et Software République pour développer des algorithmes capables de mieux anticiper les besoins des utilisateurs avec l'objectif final d'accroître de 20 % le taux d'utilisation des voitures. C'est aussi M0BILIZE qui prendra à bras-le-corps la question du réseau de recharge et de son accès aux particuliers comme aux flottes professionnelles. Une carte de recharge européenne est ainsi dans les starting-blocks.

Comme un symbole, le prototype EZ-1 a été dévoilé. Il s'agit d'un véhicule qui pourrait être intégré à une solution de mobilité urbaine à usage partagé. Cet engin mesurant 2,3 m de long peut accueillir deux personnes et s'ouvre simplement avec un smartphone. Les consommateurs ne pourraient payer que le temps d'utilisation ou le kilométrage effectué. L'EZ-1 sera capable de circuler quasiment non-stop, car sa batterie est échangeable.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.