Qui est numéro 1 mondial en 2017 ?

Chargement en cours
Qui est numéro 1 mondial en 2017 ?
Qui est numéro 1 mondial en 2017 ?
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 26 janvier

Si General Motors a, pendant des décennies, été le plus gros constructeur de véhicules au monde, et ce, sans aucune contestation possible, depuis que le numéro 1 américain a perdu son trône, en 2008, la bataille est rude pour s'en emparer.

Les deux géants américains, General Motors, donc, ainsi que Ford, ne sont plus en mesure de « jouer la gagne » depuis la dernière crise. Suivant les années, ce sont donc Toyota et Volkswagen qui l'emportent successivement. 2017 semblait être une nouvelle année victorieuse pour le groupe allemand, qui annonce avoir produit, l'année dernière, 10,74 millions de véhicules, Toyota devant se « contenter » de 10,35 millions. Ce dernier chiffre reste toutefois à confirmer, le nippon n'ayant pas encore livré ses chiffres définitifs.

Carlos Ghosn a toutefois joué les trouble-fêtes il y a quelques jours en annonçant publiquement que le nouveau champion, c'était l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Ses usines ont, l'année dernière, assemblé 10,6 millions de voitures. Ce dernier mot n'est pas anodin car les chiffres de Toyota et Volkswagen prennent en compte les poids-lourds. Ainsi, si l'on déduit les 200 000 camions que MAN et Scania, filiale de Volkswagen, ont construit, ce dernier passe derrière le franco-japonais.

Mais, en parallèle, des voix s'élèvent pour signifier que l'Alliance n'est pas un groupe constitué et que les chiffres du groupe Renault (3,76 millions de Dacia, Lada, Renault et Samsung) ne sont pas cumulables avec ceux de Nissan-Mitsubishi (6,84 millions). Une belle bataille de chiffonnier pour un titre qui est aussi prestigieux qu'honorifique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.