Premières livraisons repoussées pour la Rimac C_two

Chargement en cours
Premières livraisons repoussées pour la Rimac C_two
Premières livraisons repoussées pour la Rimac C_two
1/8
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 18 juin

En raison de la crise consécutive à la pandémie de Coronavirus, le constructeur croate Rimac Automobili a repoussé de quelques mois la livraison des premiers exemplaires de son Hypercar électrique Rimac C_Two.

Rimac avait initialement prévu de livrer les premiers acquéreurs de son modèle Rimac C_Two avant la fin de l'année 2020, mais la crise sanitaire l'a contraint à revoir ses projets et repousser à 2021 ses premières livraisons.

La firme fondée par Mate Rimac avance cependant à grands pas vers cet objectif, et a d'ailleurs dévoilé les premières images de sa nouvelle ligne d'assemblage installée à Veliko Trgovišće, à partir de laquelle vont prendre forme notamment les prototypes de la Rimac C_Two destinés à l'homologation du véhicule. Ces nouvelles installations devraient lui permettre de gagner cinq semaines sur l'avancée de son programme.

Quatre prototypes ont déjà été assemblés par le constructeur croate cette année, auxquels s'ajouteront 13 autres châssis de même nature, puis dix véhicules de « pré-production » qui seront utilisés pour réaliser les derniers tests et homologuer la C_Two à la vente.

Si vous n'êtes pas familier avec l'Hypercar croate, rappelons que son groupe 100 % électrique alimenté par une batterie de 120 kWh, développera une puissance de 1 914 ch et 2 300 Nm et propulsera le véhicule de 0 à 100 km/h en seulement 1.9 secondes, avant d'atteindre 412 km/h en vitesse de pointe. Quelque 150 exemplaires de la Rimac C_Two sont promis à la production et quasiment tous déjà vendus, malgré un prix de vente qui se situe aux alentours de 2 millions de dollars (1 777 850 €).

Photos : prototypes Rimac C_two

Vos réactions doivent respecter nos CGU.