Première images de la future Ferrari 296 GT3

Chargement en cours
Première images de la future Ferrari 296 GT3
Première images de la future Ferrari 296 GT3
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 17 mars

Le constructeur de Maranello a dévoilé les premières images de sa nouvelle compétitrice, la 296 GT3, qui officiera en course dans la catégorie GT3 à partir de 2023.

La Ferrari 296 GTB présentée en juin dernier par le constructeur italien, a été développée pour remplacer au catalogue de ce dernier le modèle 488 dont la version « racing » est entrée en piste en 2016 avec un succès immédiat, avant de faire l'objet plus récemment (en 2020) d'une déclinaison « Evo » avec toujours autant de réussite (plus de 400 victoires et 107 titres ont été décrochés par les deux versions).

La déclinaison GT3 de la 296 GTB a été conçue en interne par les spécialistes de Maranello, et elle sera engagée en course officiellement par la structure française Oreca. L'équipe d'Hugues de Chaunac, avant d'œuvrer dans les différentes catégories prototypes (en LMP2 et en LMP1), a emmagasiné une belle expérience dans la catégorie GT où elle s'est particulièrement illustrée à la fin des années 90 et au début des années 2000 avec la Dodge Viper GTS-R.

D'un point de vue technique, si la nouvelle 296 GT3 conservera la motorisation V6 3.0 biturbo qui équipe le modèle de route, elle sera en revanche dépourvue de son système hybride. Pour mémoire, le bloc V6 de la 296 GTB, installé en position centrale arrière, développe 663 ch, et il est associé à un moteur électrique délivrant 167 ch, ce qui garantit au coupé italien une puissance totale de 830 ch et 740 Nm.

Cette nouvelle Ferrari 296 GT3 entamera son développement en piste dans les prochains mois précise Ferrari, afin d'entrer en compétition dès la saison 2023. Mais le constructeur italien a sans doute également en tête la saison 2024, à partir de laquelle la catégorie GT3 remplacera l'actuelle catégorie GTE dans le Championnat du Monde d'Endurance (WEC) 2024, et aux 24 Heures du Mans.

Crédit photo : Ferrari

Vos réactions doivent respecter nos CGU.