Premier accident mortel pour une voiture autonome

Chargement en cours
Premier accident mortel pour une voiture autonome
Premier accident mortel pour une voiture autonome
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 23 mars

C'est un événement que tous les acteurs impliqués dans le développement de la voiture autonome craignaient de voir arriver, tout en sachant qu'il serait inéluctable. Le 20 mars, une voiture 100% autonome, appartenant à la flotte d'Uber, a renversé et tué un piéton dans la ville de Tempe, en Arizona (Etats-Unis). Un drame survenu alors que ce dernier traversait, de nuit, hors d'un passage piéton et dans une zone non-éclairée. La police locale a rapidement diffusé la vidéo enregistrée par les caméras de la voiture. La vue extérieure montre, effectivement, que la victime n'est visible que quelques fractions de seconde avant l'accident. Quant à la vue intérieure, elle interroge sur le comportement de l'opérateur qui se trouvait derrière le volant et qui, visiblement, n'avait pas le regard posé sur la route. Lors d'un entretien accordé à nos confrères du San Francisco Chronicle, le chef de la police de Tempe a toutefois indiqué qu'un conducteur humain n'aurait pas pu détecter la présence de ce piéton plus tôt que la voiture et que l'accident aurait, là aussi, été inévitable.

La véritable question est donc de savoir s'il y a eu défaillance technique de la voiture. Faut-il incriminer les capteurs qui n'ont pas su détecter ce piéton suffisamment en amont ou est-ce le système de freinage qui n'a pas fonctionné ? Il sera sans doute impossible de le déterminer avant que la voiture ne soit étudiée en détail.

Quant à savoir si cet accident remettra en cause le développement, puis l'avènement en série, de la voiture autonome, la réponse est quasi-certainement négative. Certains prennent déjà comme exemple l'accident survenu à Apollo 1, où tous les astronautes présents à bord avaient péri mais sans que cela ne remette en question la conquête de l'espace. Par mesure préventive, et sans doute pour calmer les esprits, Uber a toutefois retiré de la circulation toutes ses voitures autonomes. Certains constructeurs, comme Toyota, ont pris des décisions similaires. Le développement de cette technologie va donc sans doute prendre quelques mois de retard mais ne devrait aucunement être mis en cause.

Crédit photo Elliott Brown

Vos réactions doivent respecter nos CGU.