Porsche Top 5 : les similitudes entre compétition réelle et virtuelle

Chargement en cours
Porsche Top 5 : les similitudes entre compétition réelle et virtuelle
Porsche Top 5 : les similitudes entre compétition réelle et virtuelle
1/6
© Motorlegend

publié le 21 janvier

Dans un nouvel épisode de sa série des « Top 5 », Porsche propose un focus sur le développement de l'eSport et sur les similitudes existant entre piloter dans le monde réel, et le pilotage « virtuel ».

Le constructeur de Stuttgart n'est pas étranger au monde de l'eSport, puisque depuis l'an dernier il organise en collaboration avec iRacing, la Porsche Esports Supercup, une compétition qui a réuni pour sa première édition et lors de sa phase finale, quelque 40 pilotes issus de 13 pays différents, parmi lesquels un grand vainqueur s'était imposé en la personne de l'Australien Joshua Rogers.

C'est logiquement à ce dernier que Porsche a fait appel pour présenter cet épisode des « Porsche Top 5 », aux côtés de l'un de ses pilotes officiels : l'Allemand Sven Müller.

Depuis la préparation d'avant course jusqu'à la découverte d'un circuit, en passant par la stratégie à adopter en course, le travail d'équipe ou encore l'usage de la télémétrie pour peaufiner les réglages du véhicule, les deux pilotes partagent ici leur expérience pour arriver à la conclusion que la limite entre les deux mondes est de plus en plus ténue. La grande différence entres les deux activités, qui n'est pas évoquée ici, réside évidemment dans une prise de risques (pour l'intégrité physique du pilote) qui n'a rien de comparable.

Si vous êtes intéressé, les sélections pour la Porsche Esports Supercup 2020 ont débuté. Une série de dix courses disputées sur différents tracés internationaux (Monza, Silverstone, Le Mans...) est au programme de cette nouvelle saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.