Porsche célèbre les 50 ans du centre de Weissach

Chargement en cours
Porsche célèbre les 50 ans du centre de Weissach
Porsche célèbre les 50 ans du centre de Weissach
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 5 octobre

Après y avoir fait construire une importante piste d'essais au début des années 60, Porsche a inauguré le 1er octobre 1971 à Weissach, à 25 km à l'Ouest de Stuttgart, le bâtiment accueillant son département développement.

Dix ans quasiment jour pour jour après avoir lancé la première phase de construction de son complexe d'essais de Weissach, le 16 octobre 1961, le Porsche Weissach Development Centre sortait de terre le 1er octobre 1971 après deux ans de travaux. Peu de temps après cette date il accueillait quelque 500 employés arrivés en droite ligne des bureaux de Zuffenhausen, où se situe encore la maison mère de Porsche. Cet effectif qui n'allait plus cesser de croitre, compte aujourd'hui 6 700 collaborateurs présents sur place.

Le site de Weissach installé sur une superficie de 100 ha (qui passera d'ailleurs à 112 ha à partir de 2025), a vu évoluer sur ses différents tracés et sur son « skid pad » (trois pistes circulaires de 40, 60 et 190 mètres de diamètre), quasiment tous les modèles de la marque apparus depuis. Dès les premières années de sa mise en fonction y fut développée la Porsche 901, ainsi que la monoplace de Formule 1 Porsche 908, puis la Porsche 917 (en 1969) qui permit à la marque de s'imposer aux 24 Heures du Mans pour la première fois en 1970.

Ces essais donnèrent même lieu à un petit jeu dans lequel chaque nouvelle compétitrice entrée en piste à Weissach, chassait le record établit par sa devancière sur le circuit de développement, et le meilleur temps passa ainsi d'un véhicule à l'autre au fil des années. Ce chrono de référence passa ainsi d'une McLaren-Porsche pilotée en février 1984 par Niki Lauda (avec un temps 44.6 secondes), à la Porsche 956 (en juin 1986) conduite par Hans Stuck, et tomba récemment dans l'escarcelle de la Porsche 919 Hybrid Evo (2018) pilotée par Timo Bernhard (avec un temps de 40.625 secondes).

Du premier dessin au prototype fini, les modèles Porsche ont été développés, testés et préparés pour la production en série à Weissach. Ce travail de développement va de la conception à la construction de véhicules et de prototypes, aux tests aérodynamiques et aux tests d'acoustique et d'électronique, en passant par le développement de systèmes de propulsion et de châssis.

En 1972 le département design du constructeur allemand a rejoint le département développement à Weissach, et en 1974 un nouveau bâtiment en forme d'hexagone y était construit. Celui-ci devait par son agencement, faciliter la synergie entre les services et cela se vérifia, au point que des extensions y furent par la suite ajoutées en 1984 et 1992. Elles portèrent la superficie totale du centre à 7 000 m2 d'espace de travail. Dans le même temps de nouvelles installations étaient construites pour tester les moteurs et les nouvelles technologies environnementales, suivies en mai 1986 par la réalisation d'une soufflerie considérée alors comme la plus moderne au monde.

Porsche n'a au final jamais cessé d'investir à Weissach, et depuis 2010 plusieurs centaines de millions d'euros ont été injectés dans le Porsche Weissach Development Centre pour le moderniser et permettre à ses équipes de mener à bien les projets en cours.

« Avec le Centre de Développement, nous établissons la référence mondiale en matière de développement automobile », conclut Michael Steiner, membre du conseil d'administration pour la recherche et le développement chez Porsche AG. « Ici, nous façonnons la mobilité d'aujourd'hui et de demain, avec des systèmes de conduite encore plus efficaces et plus propres, de nouvelles fonctions de conduite et des solutions de connectivité innovantes qui augmentent la sécurité, la durabilité environnementale et le plaisir de conduire et continuent à faire de la conduite d'une Porsche une expérience passionnante et dynamique ».

Photo : Porsche 356 B Coupés en 1962 à Weissach

Vos réactions doivent respecter nos CGU.