Porsche 911 : retour sur la type G

Chargement en cours
Porsche 911 : retour sur la type G
Porsche 911 : retour sur la type G
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 22 novembre

Alors que se profile la présentation officielle de la Porsche 911 de huitième génération (992), le constructeur de Stuttgart poursuit l'exploration de l'histoire de son modèle emblématique.

De plus en plus sensible à la sécurité à bord de ses modèles, et pour satisfaire aux exigences du marché nord-américain, Porsche installe sur la 911 de deuxième génération, de nouveaux boucliers équipés d'une lèvre en caoutchouc. Ceux-ci sont proposés de série sur les modèles US et en option sur les autres marchés, et s'accompagnent notamment de ceintures de sécurité trois points et d'appuis têtes sur les sièges avant.

En 1974, un flat-6 3.0 litres équipe le modèle 911 Turbo qui délivre 260 ch sous la pédale de droite, avant qu'une version 3.3 litres ne garantissent à partir de 1977 quelque 300 ch. Avec une vitesse de 250 km/h et un 0 à 100 km/h avalé en 5.2 secondes, la 911 Turbo ne tarde pas à obtenir le statut de légende.

A la fin des années 70 le constructeur de Stuttgart tente ensuite un pari avec les modèles 924, 944 et 928, mais ceux-ci ne rencontrent pas l'adhésion des clients de la marque, ce qui finit de convaincre ses décideurs : l'avenir de Porsche sera étroitement lié à celui de la 911. En 1982 apparaît la première version Cabriolet aux côtés des modèles Coupé et Targa, laquelle sera suivie en 1989 d'une 911 Carrera Speedster qui marquera la fin de cette deuxième génération.

Au total, 198 496 exemplaires de la Porsche type G franchiront les portes de Zuffenhausen entre 1973 et 1989.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.