Polestar 1 : l'apport du carbone

Chargement en cours
Polestar 1 : l'apport du carbone
Polestar 1 : l'apport du carbone
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 19 juin

Alors que le lancement en production de son premier modèle, la Polestar 1, se profile à l'horizon 2019, Polestar est revenu sur l'importance de l'utilisation de la fibre de carbone dans la construction de son coupé hybride.

De la fibre de carbone et plus précisément du polymère renforcé de fibres de carbone (PRFC), puisque c'est à partir de ce matériau précis qu'a été construite la carrosserie de la Polestar 1, matériau qui a notamment permis aux ingénieurs de gagner du poids (quelque 230 kg) par rapport à une carrosserie de conception « classique ».

Des éléments tels que le capot, le coffre, les panneaux latéraux, les portes ainsi que la structure de toit, ont été réalisés en PRFC, et outre un gain de poids, Polestar précise que l'utilisation de ce matériau a également permis d'améliorer la rigidité torsionnelle du véhicule.

« L'utilisation de la fibre de carbone a été essentielle pour obtenir le design, la conception et les performances visées avec la Polestar 1 », a commenté Thomas Ingenlath, le CEO de Polestar. « Le résultat est un superbe package, technologiquement avancé, qui demeure fidèle au dessin original avec son élégante silhouette. La Polestar 1 est aussi belle à regarder qu'elle est agréable à conduire ! ».

La Polestar 1 qui sera animée par un bloc hybride développant 600 ch et 1 000 Nm, sera produite au Polestar Production Centre de Chengdu, en Chine, à partir de juin 2019. Elle sera commercialisée au prix de 155 000 €.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU