Parkki : un détecteur de places libres pour le stationnement

Parkki : un détecteur de places libres pour le stationnement

Parkki : un détecteur de places libres pour le stationnement

A lire aussi

publié le 25 mars

Deux étudiants en 5ème année à l'ISEN* Lille ont été primés pour un projet qui permet la détection de places de stationnement en milieu urbain. Il a pour nom Parkki.

La détection se fait à l'aide de capteurs positionnés en hauteur, en façade des bâtiments, ou sur l'éclairage public. Ils sont capables d'analyser tous les types de stationnement sur une zone de 40m de large, des deux côtés de la chaussée. Les données sont alors transmises vers une borne, puis un serveur qui peut analyser la taille des emplacements libres et renvoyer l'information pour guider les automobilistes.

Ce projet permettrait d'améliorer le stationnement en ville, en offrant un gain de temps à l'automobiliste, qui ne tournera plus pendant des heures, et en réduisant au passage la pollution.

Il ne reste plus qu'à commercialiser ce système Parkki, qui pourrait intéresser les viles voulant se transformer en smart city. Les deux inventeurs, Antoine Guillon et Pierre-Julien Harbonnier, ont reçu le prix Norbert Ségard du Jeune Espoir (élève-ingénieur), d'une valeur de 7000 €. Un coup de pouce qui leur permettra de lancer une start up.

*Institut Supérieur d'Electronique du Numérique

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Parkki : un détecteur de places libres pour le stationnement
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]