Pagani Huayra Codalunga : 7 millions d'euros et cinq exemplaires

Chargement en cours
Pagani Huayra Codalunga : 7 millions d'euros et cinq exemplaires
Pagani Huayra Codalunga : 7 millions d'euros et cinq exemplaires
1/4
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 21 juin

Pagani dévoile une nouvelle version de son Huayra baptisée Codalunga, en hommage aux bolides des 24 Heures du Mans des années 1960. Seulement cinq exemplaires seront fabriqués, pour un prix unitaire de 7 millions d'euros.

Cela fait déjà plus de dix ans que Pagani produit son Huayra, qui s'est déclinée en de nombreuses versions au fil des années, dont les modèles uniques Pearl, Hermes ou encore NC pour n'en citer que quelques unes. Alors que la fille italienne prépare une nouvelle supercar, qui devrait arriver dans le courant du mois de septembre, elle nous gratifie d'une nouvelle série très spéciale, conçue avec l'aide de deux collectionneurs et clients de la marque. Un projet qui remonte à 2018 et dont l'aboutissement est la révélation aujourd'hui de cette nouvelle version, très exclusive.

Celle-ci puise alors son inspiration dans les voitures de courses engagées aux 24 Heures du Mans dans les années 1960. Conçue par le département Grandi Complicazioni, spécialisé dans la création de modèles uniques ou très limitée, cette Pagani Huayra Codalunga se distingue par un style unique, avec sa carrosserie « Longtail » très à la mode. De nombreux one-off reprennent cette silhouette, dont la superbe McLaren Speedtail, entre autres. Cette version exclusive de la Pagani Huayra ne fait donc pas exception, mais se distingue également de la version standard par une longueur en hausse de 36 centimètres.

Une version exclusive

Cette variante a également fait l'objet d'un important travail sur l'aérodynamisme, puisqu'elle profite notamment de volets actifs, qui modifient le flux d'air en fonction de la conduite adoptée. Faisant appel à des matériaux composites, la supercar affiche alors un poids plus que raisonnable sur la balance, de l'ordre de 1 290 kilos seulement. Elle se dote également d'un échappement en titane et en céramique, ne pesant que 4,4 kilos. Un vrai tour de force. A bord, l'ensemble se veut évidemment très luxueux, avec ses sièges matelassés en cuir Nubuck et ses éléments en métal.

Sous son capot, cette Pagani Huayra Codalunga embarque un V12, déjà bien connu, dont la puissance passe désormais de 730 chevaux et 1 000 Nm à 840 équidés et 1 100 Nm. En revanche, les chiffres du 0 à 100 km/h et de la vitesse maximale n'ont pas été annoncés par le constructeur, qui reste très mystérieux sur ce point là. Mais nul doute que les performances sont encore plus démentielles que celles de la version standard.

Quoi qu'il en soit, vous ne devriez pas avoir l'occasion de beaucoup croiser la supercar italienne, puisque seulement cinq exemplaires seront fabriqués, et bien sûr, ils sont tous déjà vendus. Il faut alors compter pas moins de sept millions d'euros pour chaque unité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.