Osenat : les résultats de Fontainebleau

Chargement en cours
Osenat : les résultats de Fontainebleau
Osenat : les résultats de Fontainebleau
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 28 janvier

La vente « Automobilia, Classiques et Youngtimers » organisée par la maison Osenat dans l'Orangerie de l'Hôtel d'Albe, à Fontainebleau, le 25 janvier dernier, a rencontré un franc succès auprès des collectionneurs et s'est achevée sur un résultat de 301 572 € (hors automobilia).

Quatorze véhicules de prestige et de collection (sur les 20 modèles présentés) ont trouvé acquéreur lors de cet évènement, et la meilleure vente est revenue (de peu) à un modèle Ferrari Testarossa de 1987 adjugé 76 200 €. Ce châssis arrivé en France en 1999, revêtu d'une livrée « Rosso Corsa » et doté d'un intérieur en cuir noir, est animé par un bloc V12 de 390 ch affichant aujourd'hui 31 600 km parcourus.

Juste derrière la sportive italienne, une Jaguar Type E 4.2 litres Coupé de 1967 s'est également illustrée avec un prix de vente fixé à 72 000 €, qui lui a permis de devancer sur le podium final une vénérable Hotchkiss 2050 de 1951 pour laquelle un collectionneur a dépensé 30 000 €, soit exactement son estimation la plus haute.

Parmi les autres ventes notables de ce rendez-vous de Fontainebleau, on mentionnera celle d'une Salmson 2300 S de 1955 pour 22 200 € (2 200 € de plus que son estimation haute), d'un Range Rover V8 3.5 litres de 1985 pour 13 320 € (5 200 € que son estimation haute), ou encore d'une Citroën DS 21 Pallas de 1967 adjugée pour ce même montant de 13 320 € (son estimation haute était de 10 000 €).

Le prochain rendez-vous de la maison de vente Osenat consacré à l'automobile, est programmé le 21 mars, toujours à Fontainebleau.

Photo : Hotchkiss 2020 1951 - Crédit : Osenat

Vos réactions doivent respecter nos CGU.