Osenat : les résultats d'Époqu'Auto

Chargement en cours
Osenat : les résultats d'Époqu'Auto
Osenat : les résultats d'Époqu'Auto
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 13 novembre

Osenat était à pied d'œuvre le 10 novembre dernier dans le cadre du Salon Époqu'Auto, à Lyon (Chassieu), pour l'organisation d'une vente aux enchères sur laquelle étaient présentés soixante-douze véhicules de prestige et de collection.

Quarante-sept d'entre eux ont changé de propriétaire à cette occasion, dont deux modèles Ferrari qui ont logiquement constitué les deux vedettes de cette vente lyonnaise.

La première, une Ferrari Dino 246 GT de 1975 (châssis 006620), a, à l'époque été livrée par Charles Pozzi Paris à Michel Hommell, et elle a depuis couvert quelque 86 000 km. Elle a été adjugée 240 000 €, soit 6 000 € de plus que le montant atteint par une Ferrari 365 GT 2+2 de 1968 dont l'une des particularités est de disposer d'un habitacle réalisé par Chapron.

Loin derrière les deux machines au cheval cabré, une Jaguar Type E 3.8 litres Coupé de 1963 a notamment séduit son nouveau propriétaire pour un montant de 98 400 €, tandis qu'une Chevrolet Corvette C1 de 1957 a quant à elle été cédée 90 000 €.

Une fois n'est pas coutume, les modèles Porsche n'ont en revanche pas brillé sur cette vente lyonnaise, à l'image de superbes châssis 911 Carrera 2.7 Targa de 1974 et 911 2.4 S (1973) qui n'ont pas trouvé preneur, même si modèle 356 B T6 Super de 1962 a réussi à tirer son épingle du jeu en se voyant adjugé 70 800 €.

Au final, cette vente Osenat d'Époqu'Auto s'est achevée sur un résultat global de 2 293 560 €.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.