Osenat : les résultats à Époqu'Auto 2018

Chargement en cours
Osenat : les résultats à Époqu'Auto 2018
Osenat : les résultats à Époqu'Auto 2018
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 14 novembre

La vente « Automobiles de collection » organisée ce 11 novembre par la maison Osenat dans le cadre du Salon Époqu'Auto, à l'Eurexpo Lyon, s'est achevée sur un résultat global de 1 932 320 €.

Un peu plus d'une cinquantaine de véhicules de collection étaient proposés aux plus offrant lors de ce meeting lyonnais, au terme duquel trente-sept d'entre eux ont finalement trouvé acquéreur à des prix allant de 7 200 € pour un modèle Fiat 500 L de 1972, à 246 000 € pour la meilleure vente du jour.

Une meilleure vente qui est revenue à une superbe Ferrari 330 GT 2+2 de 1966 (châssis n°8941) qui fut livrée neuve à l'importateur de Levallois, Charles Pozzi, et fut notamment exposée au Salon de Paris du 6 au 16 octobre 1966 aux côtés de la nouvelle 330 GTC.

Deux autres modèles ont franchi la barre symbolique des 100 000 € lors de cette vente Époqu'Auto, à savoir une Maserati Ghibli 4.7 litres de 1968 adjugée 180 000 € et une Mercedes-Benz 220 A Cabriolet de 1952 vendue 120 000 €, soit exactement son estimation la plus basse.

Parmi les autres résultats marquants de cette vente Osenat, on notera enfin la vente de modèles Delage D8 Cabriolet (1934) et Lamborghini Espada (1971) pour 96 000 €, ou encore celle de la Jaguar de Pierre Bergé adjugée 74 400 €, soit quasiment le double de son estimation la plus haute (40 000 €). La Mercedes 450 SEL 6.9 litres de 1977 ayant appartenu à Yves Saint Laurent, a quant à elle été adjugée 44 400 €, soit 9 400 € de plus que son estimation la plus haute.

Photo : Ferrari 330 GT 2+2 1966 - Crédit : Osenat

Vos réactions doivent respecter nos CGU.