One-off Porsche 911 Carrera Panamericana

Chargement en cours
One-off Porsche 911 Carrera Panamericana
One-off Porsche 911 Carrera Panamericana
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 25 octobre

Développé autour d'une Porsche 911 Carrera S, ce one-off commandé par Porsche Amérique latine et Porsche Mexique, rend hommage à la victoire de la Porsche 356 S Cabriolet lors de l'édition 1952 de la Carrera Panamericana.

La Carrera Panamericana, ou « Pan-Am », course mythique disputée au Mexique, en Amérique du Sud, dans les années 50, a attiré les plus grands constructeurs automobiles de l'époque (Ferrari, Mercedes-Benz...) et notamment Porsche, qui a marqué l'histoire de cette course de son passage. En 1952 notamment, le Prince Paul Alfons von Metternich et le Baron Manuel Antônio de Teffé s'y imposèrent dans leur catégorie, au volant d'un modèle 356 S Cabriolet. Ils bouclèrent les 5 étapes (plus de 3 100 km) de l'épreuve en un peu plus de 23 heures et 18 minutes, soit près de quatre heures et trente minutes derrière la Mercedes-Benz 300 SL de Karl Kling et Hans Klenk lauréate de l'évènement au classement scratch.

70 ans plus tard, Porsche Amérique latine et Porsche Mexique ont souhaité rendre hommage à ce succès Porsche en commandant le one-off Porsche 911 Carrera Panamericana, inspiré de la voiture victorieuse à Ciudad Juarez en novembre 1952.

Fort logiquement, la Porsche 911 Carrera S qui sert de base à ce projet arbore des finitions rappelant le modèle de 356 S Cabriolet de 1952 : sa livrée « bleu Gentiane » métallisée est ici agrémentée d'un numéro de course (le 11, comme la voiture gagnante) visible sur les flancs du véhicule, mais aussi au niveau de la grille d'aération de son capot arrière. Le toit souple de cette 911 est quant à lui réalisé dans une teinte « Graffiti Gray ».

Cette 911 très spéciale par ailleurs chaussée de jantes de 20 et 21 pouces réalisées dans une teinte bleue, adopte ensuite côté habitacle une sellerie rappelant celle de la 356 S, et intégrant des appuie-tête (sur les sièges avant) sur lesquels a été appliquée une broderie spécifique figurant un casque de compétition de l'époque.

Enfin cette Porsche 911 Carrera Panamericana qui accueille son conducteur avec un éclairage spécial (la plaque de la course de 1952 apparait au sol à l'ouverture des portes), et imprime son exclusivité à travers l'inscription de son nom en plusieurs endroits du véhicule, et notamment son tableau de bord où figure la mention « 911 Carrera S – La Carrera Panamericana 1952 ».

Cette Porsche 911 très spéciale devrait être vendue aux enchères l'an prochain, et une partie des revenus de sa vente seront reversés à un organisme caritatif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.