One-off Aston Martin Victor : avec un V12 de 847 ch

Chargement en cours
One-off Aston Martin Victor : avec un V12 de 847 ch
One-off Aston Martin Victor : avec un V12 de 847 ch
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 5 septembre

Q by Aston Martin, le département bespoke du constructeur de Gaydon, a créé une petite surprise en présentant sa dernière réalisation en date, l'Aston Martin Victor, la sportive homologuée pour la route animée par un moteur atmosphérique la plus puissante proposée à ce jour par Aston Martin.

Cette impressionnante Aston Martin Victor présentée dans le cadre du 70ème anniversaire de la Vantage, a été inspirée à ses créateurs par l'Aston Martin V8 des années 70 et 80, et par la DBS V8 développée pour participer aux 24 Heures du Mans dans les années 70 sous le nom de RHAM/1. Une époque au cours de laquelle Victor Gauntlett fut l'un des principaux artisans du redressement de la marque britannique (il en fut le président exécutif), et auquel Q by Aston Martin rend aujourd'hui hommage.

Cette Aston Martin Victor dont les formes sculpturales ont été revêtues d'une livrée « Pentland Green » assortie d'éléments en fibre de carbone apparente proposés en finition satinée, intègre au niveau de sa face avant une calandre et une signature lumineuse inspirées du modèle Vantage original, tandis que ses feux arrière accueillent une technologie empruntée à l'Aston Martin Valkyrie.

La Victor qui est construite autour d'un châssis Aston Martin One-77 en fibre de carbone, reçoit une carrosserie également réalisée dans ce matériau, conçue pour générer autant d'appuis qu'un modèle GT4 et pensée pour refroidir efficacement son puissant bloc V12 7.3 litres.

Sous son capot avant, la Victor embarque en effet un bloc V12 7.3 litres hérité de la One-77, mais dont la puissance a été portée par Cosworth à 847 ch et 812 Nm, soit 87 ch et 62 Nm de plus que le moteur original. Il est ici associé à une boîte manuelle à six rapports préparée par Graziano, ainsi qu'à un embrayage de compétition. Une suspension partagée avec l'Aston Martin Vulcan se chargera de son côté de maintenir l'auto en connexion avec la route, tandis qu'un système de freinage Brembo avec disques en carbone céramique (de 380 mm à l'avant et 360 mm à l'arrière), aura pour tâche de stopper le véhicule avec autant d'efficacité qu'une concurrente de la catégorie GT3.

Passant dans l'habitacle du véhicule enfin, les designers de Q by Aston Martin ont installé un volant identique à celui de l'Aston Martin Vulcan, et opté pour un habillage fait de cuirs « Forest Green » et « Conker » fournis par Bridge of Weir, ainsi que de cachemire, la fibre de carbone étant également bien présente aux côtés de finitions en aluminium anodisé et d'éléments réalisés en titane.

Aston Martin n'a pas précisé le prix de ce modèle unique présenté dans le cadre de l'évènement « Concours of Elegance » organisé cette fin de semaine dans la capitale anglaise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.