Nouvelle Bugatti Chiron Super Sport

Chargement en cours
Nouvelle Bugatti Chiron Super Sport
Nouvelle Bugatti Chiron Super Sport
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 8 juin

Le constructeur de Molsheim a ajouté à son portfolio une nouvelle version de son modèle Chiron baptisée Chiron Super Sport, véhicule à l'aérodynamique optimisée pour garantir une vitesse maximale.

La Bugatti Chiron Super Sport qui se présente avec une calandre avant surbaissée, un support aérodynamique spécial sur les flancs et un arrière allongé, a été pensée pour la vitesse pure. Cette « réincarnation sans compromis du mantra de design Bugatti « Form Follows Performance », souligne le constructeur, se positionne comme l'héritière des modèles Super Sport de la marque, inaugurée avec la Type 55 de 1931 et prolongée avec l'EB110 SS de 1993, puis plus récemment la Veyron 16.4 Super Sport et l'édition limitée Super Sport 300+ (30 exemplaires produits) inspirée directement du véhicule crédité du record de vitesse à 304.773 mph (490.484 km/h) en septembre 2019.

Extérieurement tout d'abord, cette Chiron Super Sport se présente avec une extrémité arrière agrandie d'environ 25 centimètres, façon « longtail » (comme la Super Sport 300+), et intègre un diffuseur à la section transversale agrandie accueillant une configuration d'échappement repositionnée. L'ensemble permet de réduire la résistance au vent. A l'avant, des rideaux d'air situés aux côtés des prises d'air, dirigent les flux d'air vers les passages de roues tandis que les ailes accueillent chacune neuf bouches d'aération servant à évacuer la pression d'air des passages de roues. Ces ouvertures constituent en outre un clin d'œil à la Bugatti EB 110 Super Sport. Le véhicule repose enfin sur des jantes en aluminium à 5 branches exclusives, chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Sport Cup 2 (seuls capables d'évoluer en continu à 500 km/h), auxquelles pourront être préférées les roues en magnesium de la Chiron Pur Sport (en option).

Le véhicule dont le poids a également été revu à la baisse (de 23 kg), est construit autour d'un châssis affermi. Son amortissement a été durci et sa commande électronique a été réajustée (elle s'ajuste en 6 millisecondes), les modes de conduite EB, maniabilité, autoroute et vitesse de pointe étant développés à cet effet.

Dans ce châssis prend place un bloc W16 8.0 litres développant une puissance de 1 600 ch et 1 600 Nm (couple disponible entre 2 000 et 7 000 tours, au lieu des 6 000 tours précédemment). La Chiron Super Sport accélère ainsi de 0 à 200 km/h en 5.8 secondes, et de 0 à 300 km/h en 12.1 secondes, et peut atteindre 440 km/h en pointe. De 0 à 400 km/h la Chiron Super Sport accélère 7 % plus vite qu'une Chiron classique, et son 7ème rapport de boîte est quant à lui rallongé de 3.6 %. Ce dernier rapport est passé en pleine charge et en pleine accélération à partir de 403 km/h seulement.

Des performances dont les occupants du véhicule profiteront depuis un habitacle aussi luxueux que confortable, réalisé à la main par les techniciens spécialisés du constructeur tricolore.

La Bugatti Chiron Super Sport, assemblée comme tous les autres modèles de la marque à l'Atelier de Molsheim, est commercialisée au prix de 3.2 millions d'euros (hors taxes) l'unité. Les premières livraisons sont prévues pour début 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.