Nouveau Range Rover Evoque

Chargement en cours
Nouveau Range Rover Evoque
Nouveau Range Rover Evoque
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 23 novembre

Non, il n'y a pas d'erreur dans nos photos : vous avez bien sous les yeux le nouveau Range Rover Evoque ! Le succès du précédent modèle, lancé en 2011, a en effet incité les stylistes dirigés par Gerry McGovern à opter pour la prudence. Les proportions sont donc scrupuleusement respectées, mais les lignes sont désormais un peu plus épurées.

Les flancs sont lissés jusqu'à adopter les poignées rétractables du Range Rover Velar, tandis que les feux arrière à effet 3D s'étirent désormais d'un bord à l'autre. Quant à la version 3-portes, qui n'a jamais trouvé sa clientèle, elle a tout simplement disparu. Dans l'habitacle, l'Evoque joue à fond la carte du high-tech, avec une console centrale entièrement tactile issue des « gros » Range Rover, avec un écran de navigation qui pivote à la mise en route. Enfin, comme il se doit, l'instrumentation est entièrement numérique. Plus étonnant : le rétroviseur intérieur l'est aussi ! Il retransmet les images fournies par une caméra située sur le toit du véhicule, ce qui réglera le problème récurrent de l'ancien modèle, à savoir sa visibilité arrière catastrophique. Que les aficionados du rétro « rétro » se rassurent : d'une pichenette, on revient au classique miroir ! L'Evoque propose aussi une fonction baptisée « Clearsight Ground View » qui affiche sur l'écran central les images de trois caméras afin de rendre le compartiment moteur « transparent » de façon à faciliter les manœuvres en ville ou en hors-piste. Sur le plan technique, l'Evoque new look repart sur les mêmes bases que l'ancien : pas de plate-forme aluminium ou allégée au progr

Vos réactions doivent respecter nos CGU.