Nissan Esflow, Z du futur

Chargement en cours
Nissan Esflow, Z du futur
Nissan Esflow, Z du futur
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 9 février

Alors qu'à Rétromobile Nissan revenait sur la lignée des « Fairlady » de la 240Z à la 370Z, le concept Esflow qui sera dévoilé à Genève semble préfigurer ce que sera la famille des Z d'ici une dizaine d'années.

Car visuellement, les influences de la gamme sportive actuelle sont nombreuses sur ce concept Esflow : le profil avec un long capot et un poste de piotage très reculé, les phares arrière en boomerang, les passages de roues musclés… De nombreux détails évoquent ainsi la 370Z et la GT-R, bien qu'ils soient surjoués pour les besoins du spectacle.

Techniquement, on s'en doute, c'est plutôt du côté de la Leaf que l'Esflow tire son inspiration. Reposant sur un châssis en composite et profitant d'une carrosserie en aluminium, le concept fait appel au même type de technologies que la berline électrique. Mais l'idée étant de proposer un modèle sportif (5 secondes de 0 à 100 km/h), elles sont employées différemment. Ainsi, deux moteurs électriques permettent à l'Esflow d'être une propulsion et les batteries lithium-ion implantées sous le plancher offrent au concept un centre de gravité très bas et dont le point de rotation se situe au niveau des hanches du conducteur. De quoi sentir tous les mouvements de la voiture tout en ayant 240 km d'autonomie.

Enfin, l'habitacle se pare de suédine et de cuir afin d'offrir une atmosphère luxueuse. Afin de gagner du poids, Nissan a également décidé de tailler les sièges dans le tablier arrière de la voiture. La position de conduite est donc réglée en déplaçant volant et pédales, le tout fonctionnant en drive by wire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.