Michelin: les 300 mph pour objectif

Chargement en cours
Michelin: les 300 mph pour objectif
Michelin: les 300 mph pour objectif
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 8 juin

L'un ou l'autre des trois constructeurs que sont Bugatti, Koenigsegg ou Hennessey Performance, devrait prochainement tenter de devancer ses concurrents avec sa Supercar, en franchissant le premier la barre des 300 mph (482 km/h). Un challenge qui ne pourra être relevé qu'avec les pneumatiques adéquates.

Et cela tombe bien puisque Michelin travaille sur le sujet. Dans une interview accordée à Bloomberg, Eric Schmedding, le responsable produit de Michelin, a en effet confirmé que le manufacturier de pneumatiques étudiait sérieusement la question pour pouvoir équiper les constructeurs intéressés.

« C'est un grand jeu pour lequel les concurrents se livrent une compétition acharnée, et les choses évoluent rapidement », a-t-il confié. « Nous frappons à la porte des 300 mph ».

Koenigsegg s'est déjà approché de cette barre des 300 mph en réalisant en novembre dernier une pointe à 277.9 mph (447 km/h) avec son modèle Agera RS, tandis que Bugatti a de son côté volontairement limité la vitesse de sa Chiron à 420 km/h. Des pneumatiques adaptés pour une utilisation à très haute vitesse, permettraient aux constructeurs d'exploiter au maximum les capacités de leurs modèles respectifs, animés rappelons-le par un V8 5.0 litre de 1 360 ch et 1 371 Nm pour l'Agera RS, et par un W16 de 1 500 ch et 1 600 Nm pour la Chiron.

Quant à John Hennessey, il a déjà confirmé qu'il enverrait en piste sa Venom F5 propulsée par un V8 7.4 litres biturbo développant 1 622 ch et 1 762 Nm, début 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.