Mercedes-AMG présente le châssis de son nouveau roadster SL

Chargement en cours
Mercedes-AMG présente le châssis de son nouveau roadster SL
Mercedes-AMG présente le châssis de son nouveau roadster SL
1/4
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 19 mai

Mercedes-AMG a diffusé les premières du châssis de son nouveau Roadster SL dont la présentation officielle est attendue en fin d'année, châssis dessiné à partir d'une feuille blanche par les ingénieurs de la marque d'Affalterbach, comme ce fut le cas pour la SL de 1952.

Cette nouvelle structure composite en aluminium autour de laquelle sera construite le Roadster Mercedes-AMG SL, consiste en la combinaison d'un cadre en aluminium et d'une structure autoportante. Elle servira de socle au développement de ce nouveau modèle à « la dynamique de conduite précise, au confort élevé, au package optimisé et aux proportions de sportive » explique le constructeur allemand.

La conception de ce châssis a réclamé aux ingénieurs de la marque à l'étoile un investissement bien supérieur à celui des modèles précédents, l'AMG GT Roadster inclus, en raison des exigences du constructeur. Le coupé 2 +2 doit en effet pouvoir accueillir différents types de motorisations ce qui constitue une première pour un modèle SL, et cette tâche a présenté de nouveaux défis en termes de complexité à ses concepteurs.

Comme pour la SL (Sport Leicht) première du nom, ce nouveau modèle affichera un poids réduit grâce à ce châssis pesant seulement 270 kg sans les portes, le capot et le capot du coffre, et sans les pièces de montage supplémentaires. Ce châssis pour lequel les ingénieurs se sont attachés à abaisser son centre de gravité, possède également une très grande rigidité en torsion, accrue de 18 % par rapport au modèle précédent, grâce à sa conception en composites d'aluminium, d'acier, de magnésium et de fibres de verre et de carbone.

Ce châssis qui a par ailleurs satisfait aux exigences aux crash-tests mis en place par le constructeur, disposera enfin d'un cadre de pare-brise en acier tubulaire formé à chaud, qui servira de protection contre le retournement en conjonction avec un système positionné derrière les sièges arrière du véhicule, qui se déploiera à une vitesse fulgurante si nécessaire.

Cette Mercedes-AMG SL dont la conception a nécessité moins de trois ans de travail aux ingénieurs de la marque, depuis la validation du projet, sera produite sur le site Mercedes-Benz de Brême, là même où le modèle précédent était déjà assemblé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.