McLaren rappelle plus de 2 700 voitures pour risque d'incendie

Chargement en cours
McLaren rappelle plus de 2 700 voitures pour risque d'incendie
McLaren rappelle plus de 2 700 voitures pour risque d'incendie
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 30 avril

Le constructeur de Woking a lancé aux États-Unis un rappel concernant 2 763 voitures, en raison de potentielles fuites de carburant sur lesdits modèles.

Un coussin anti-bruit et anti-vibration placé sous le réservoir d'essence des véhicules en question, peut en effet retenir l'humidité et la moisissure dont l'effet corrosif sur le réservoir lui-même, pourrait potentiellement entraîner une fuite de carburant. C'est ce que stipule le rapport de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'agence fédérale américaine des États-Unis chargée de la sécurité routière, qui motive ce rappel, et selon Car and Driver deux véhicules auraient déjà rencontré le problème.

Les modèles concernés par ce rappel sont la McLaren 570GT (373 exemplaires produits entre le 1er mai 2016 et le 9 janvier 2019), la McLaren 720S (2 008 châssis assemblés entre 2016 et 2020), la nouvelle McLaren GT (225 modèles concernés) ainsi que 157 exemplaires de l'Hypercar McLaren Senna, produits entre le 22 juin 2018 et le 6 décembre 2019.

La McLaren Senna qui figure parmi les modèles exclusifs de la gamme McLaren Ultimate Series, et sera assemblée en 500 exemplaires au total (facturés 930 000 € l'unité), n'est pas le premier modèle « extrême » de McLaren à faire l'objet d'un rappel : en 2016, la McLaren P1 avait déjà fait l'objet d'une campagne initiée par la NHTSA, en raison d'un problème de fixation de son capot avant.

Le constructeur britannique va notifier aux propriétaires de ces modèles quand ils pourront les présenter chez leurs concessionnaires pour vérifications. Les réservoirs des véhicules seront inspectés et si des traces de corrosion sont effectivement remarquées, le changement de réservoir sera pris en charge par McLaren.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.