Mazda étend son programme héritage pour la RX-7

Chargement en cours
Mazda étend son programme héritage pour la RX-7
Mazda étend son programme héritage pour la RX-7
1/2
© Motorlegend

publié le 21 décembre

Mazda a annoncé l'extension de son programme héritage inauguré avec son modèle MX-5 MkI (Miata) en 2017, en relançant la fabrication de pièces pour ses modèles RX-7 de deuxième et de troisième génération.

A l'instar de son concurrent Nissan qui a relancé la fabrication de certaines pièces destinées à ses modèles Skyline (R32, R33 et R34 GT-R), ou de Toyota qui a fait de même avec sa Supra (A70 et A80), Mazda a décidé de faire des heureux chez les fans et collectionneurs, propriétaires de son modèle sportif RX-7 à moteur rotatif.

Ces derniers vont en effet désormais pouvoir acheter des pièces neuves telles que des durites, des capteurs, bagues de friction et divers joints, pour restaurer ou entretenir leur véhicule. Seules des pièces de rechange sélectionnées avec une demande particulièrement élevée seront produites avec la coopération du fournisseur de chaque pièce. Au total ce sont plus de 90 références qui sont re-fabriquées et destinées pour 30 d'entre elles au modèle RX-7 type FC (produit de 1985 à 1992), et pour les 61 autres à la RX-7 type FD (produite entre 1991 et 2002).

Le constructeur japonais devrait développer ce programme au fil du temps, comme il l'a fait avec celui destiné à son modèle MX-5 de première génération. Le catalogue de pièces détachées destinées à cette dernière, incluant notamment un toit en tissu intégrant la même vitre arrière que le modèle original, ainsi que des jantes Enkei en aluminium, compte désormais 117 pièces de remplacement pour les Roadster MX-5 MkI avec conduite à gauche, et 156 éléments pour les modèles avec conduite à droite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.