Marché : un mois d'avril en trompe-l'oeil

Chargement en cours
Marché : un mois d'avril en trompe-l'oeil
Marché : un mois d'avril en trompe-l'oeil
1/2
© Motorlegend

publié le 3 mai

À première vue, le mois d'avril a été calme pour le marché automobile français, avec une très légère progression de + 0,4 %. Mais ce sont là des données brutes, qui ne tiennent pas compte du fait qu'avril comptait cette année un jour ouvré de plus que l'an dernier. En données corrigées, les ventes ont en réalité chuté de 4,4 %. Plus inquiétant : les ventes aux particuliers - les plus rentables - s'affichent à - 10,7 % par rapport à avril 2018.

Tous les constructeurs ne sont pas logés à la même enseigne. Si Renault fait grise mine (- 6,6 %), tout comme Dacia (- 11,4 %), Peugeot résiste avec seulement - 1,3 %, et est leader du marché avec 18,1 % des ventes. Mais chez les français, c'est surtout Citroën qui a le sourire : porté par le succès des C3, C3 Aircross et le lancement réussi du C5 Aircross, la marque aux Chevrons progresse de 28,7 % en avril.

Parmi les grands gagnants du mois d'avril, on compte aussi Tesla (+ 682 % grâce aux livraisons des premières Model 3 !), Mitsubishi (+ 121 %, gros succès du SUV Outlander PHEV), Seat (+ 39 %), Volvo (+ 22 %), Mini (+ 19 %), Mercedes (+ 15,3 %), Skoda (+ 14,1 %) ou encore BMW (+ 10,1 %).

Chez les perdants, Nissan a plongé de 28 %, Ford de 14 % et Fiat de 7 %.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.