Lotus présente sa nouvelle plateforme modulable électrique

Chargement en cours
Lotus présente sa nouvelle plateforme modulable électrique
Lotus présente sa nouvelle plateforme modulable électrique
1/3
© Motorlegend

, publié le 21 septembre

Quelques semaines après avoir annoncé sa stratégie en matière d'électrification de sa gamme et présenté son dernier modèle animé par un bloc thermique (l'Emira), Lotus dévoile l'architecture légère et modulable à partir de laquelle sera conçue la future voiture de sport électrique de la marque.

Cette architecture développée par Lotus Engineering via son projet LEVA (Lightweight Electric Vehicle Architecture), constitue « l'empreinte » pour la prochaine génération de voitures de sport électriques de la marque, pour les futurs produits Lotus et pour ceux commercialisés par le cabinet de conseil Lotus Engineering.

Ce châssis se compose d'une structure en deux parties, dont la section arrière est 37 % plus légère que celle de la Lotus Emira V6. L'ensemble de la structure est modulable et permet de modifier l'empattement du véhicule, ainsi que la configuration du pack batterie et du groupe électrique embarqués dans celui-ci.

Trois configurations de véhicule sont possibles. La première consiste en un coupé sportif deux places doté d'un empattement de 2.47 mètres (standard), équipé d'une batterie de capacité standard de 66.4 kWh positionnée derrière les occupants du véhicule, ainsi que d'un moteur unique développant 350 Kw (475 ch).

La deuxième configuration propose un coupé sportif deux places doté d'un empattement long de 2.65 mètres, équipé d'une batterie de haute capacité (99.6 kWh) toujours positionnée derrière les deux passagers, ainsi que de deux moteurs électriques développant au total 650 kWh (883 ch).

Enfin une troisième solution consiste en un coupé sportif 2+2 doté d'un empattement de 2.65 mètres, équipé d'une batterie de capacité standard (66.4 kWh) installée horizontalement dans le plancher du véhicule, et animé par un ou deux moteurs électriques.

Ce degré unique de flexibilité et de modularité dans les solutions d'empattement et de propulsion, sera le point de départ d'une grande variété d'applications de véhicules électriques. Cette architecture devrait servir de base au premier modèle sportif électrique de Lotus (après l'exclusive Hypercar Evija) connu sous le nom de code Type 135, attendu courant 2026.

Rappelons qu'avant elle, Lotus lancera sur le marché dès 2022 un nouveau SUV purement électrique (Type 132), qui sera suivi en 2023 par un coupé quatre portes électrique (Type 133) et en 2025 par un deuxième SUV (Type 134).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.