Lotus et Toyota

Chargement en cours
Lotus et Toyota
Lotus et Toyota
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 17 septembre

Celà fait désormais un moment que les Lotus sont motorisées par des blocs Toyota. A l'occasion d'une rencontre entre les présidents des deux marques, Dany Bahar et Akio Toyoda, à l'ambassade britannique de Tokyo, les constructeurs ont ré-affirmé leur volonté commune de travailler ensemble.

Alors qu'il se voyait remettre les clés d'une Lotus Elise R (abritant un 1.8 Toyota de 180 chevaux), Toyoda a ainsi expliqué que la fourniture de moteurs à l'artisan britannique continuerait avec des solutions permettant la création de blocs véritablement personnalisés pour Lotus.

Une direction qui sera clairement présentée lors du Mondial de Paris, selon le communiqué de Lotus.

Les pistes ouvertes par cette annonce sont multiples. Tout d'abord avec les rumeurs autour de la motorisation de la nouvelle Esprit, qui utiliserait soit le V8 de la Lexus IS-F, soit le V10 de la LF-A. La possibilité de l'implantation des motorisations hybrides de Toyota / Lexus sous le capot des concepts de berline et coupé à moteur avant (également évoqués par la rumeur) est une seconde possibilité.

Enfin, il n'est pas exclu la création conjointe d'un moteur spécifique, partant d'une base Toyota mais ayant subit un travail profond dans les bureaux d'étude de Lotus et servant à motoriser une partie des prochains modèles d'Ethel.

Difficile de savoir ce qui va nous attendre sur le stand Lotus lors du rendez-vous de la Porte de Versailles. Mais inutile de préciser que rarement le constructeur a suscité autant d'intérêt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.