Lotus Emira : l'avis de l'expert Jenson Button

Chargement en cours
Lotus Emira : l'avis de l'expert Jenson Button
Lotus Emira : l'avis de l'expert Jenson Button
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 7 juillet

Jenson Button a couvert une trentaine de tours du circuit d'Hethel au volant de la Lotus Emira, et le Champion du Monde de Formule 1 2009 a visiblement été séduit par la nouvelle sportive de constructeur britannique.

« On s'attend toujours à ce qu'une Lotus ait une bonne adhérence mécanique dans les virages à basse vitesse, mais elle a aussi beaucoup d'appuis dans les virages rapides », explique le Britannique. « Cela signifie que le sentiment d'équilibre est le même, quelle que soit la façon dont vous le conduisez. C'est exceptionnel et je suis un grand fan ».

Jenson Button a découvert l'Emira avant la présentation du véhicule, et sa prestation en piste (filmée) a été diffusée durant la présentation officielle du véhicule à Hethel. Le pilote britannique qui collabore aujourd'hui à de nombreux projets et travaille notamment à la renaissance de la marque Radford (en collaboration avec Lotus), a pris plaisir à piloter l'Emira dont le cockpit présente une l'ergonomie bien pensée.

« La position des pédales, celle du levier de vitesses par rapport au volant, tout est là où il faut et cela donne une grande confiance dès le départ », explique Button. « J'aime aussi le système d'info-divertissement qui a tout ce dont vous avez besoin, et qui est vraiment simple pour que vous puissiez revenir à la partie importante : la conduite ».

L'Emira est proposée avec deux modes de conduite justement. Le mode « Tour » adoptant des réglages pour une utilisation quotidienne, et le mode « Sport » proposé avec le Lotus Drivers Pack optionnel. Avec ce dernier mode, la suspension est affermie pour offrir des sensations dynamiques optimisées.

« Les puristes de Lotus vont adorer l'Emira, et ce que les nouveaux utilisateurs de Lotus aimeront, c'est la qualité supérieure de l'intérieur », poursuit le Britannique. « Lorsque vous êtes installé, vous êtes immergé dans le cockpit, depuis un siège offrant un bon soutien au bas du dos ce qui assure un certain confort pour les longs trajets notamment. Ça va surprendre les gens (...) ».

La Lotus Emira est accessible à partir de 60 000 £ (moins 72 000 €), soit un tarif bien plus accessible que l'exclusive Hypercar Evija avec qui elle partage certains éléments de design. L'Hypercar 100 % électrique de 2 000 ch, dont Jenson Button a d'ailleurs passé commande, était quant à elle accessible à partir de 1.7 million de livres hors taxes l'unité.

« Je suis encore sous le choc concernant le prix de l'Emira », assure le pilote britannique. « À partir de moins de 60 000 £, c'est fantastique et cela signifie que beaucoup de gens auront l'occasion de la découvrir. On parle d'une petite Supercar, mais en fait elle rivaliserait sans problème avec beaucoup de Supercars au niveau de ses performances... et en prime elle est plus confortable que la plupart d'entre elles ! »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.