Léger restylage pour la Rolls-Royce Phantom

Chargement en cours
Léger restylage pour la Rolls-Royce Phantom
Léger restylage pour la Rolls-Royce Phantom
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 13 mai

La huitième génération de la Rolls-Royce Phantom, présentée en 2017 par le constructeur de Goodwood, fait aujourd'hui l'objet d'un léger restylage qui s'accompagne de nouveaux équipements pour parfaire la qualité de la luxueuse berline britannique.

Des modifications esthétiques qui ont été apportées avec la plus grande finesse par les designers de Rolls-Royce, qui ont souhaité conserver le caractère « intemporel » du modèle.

La grille de calandre illuminée (baptisée « Pantheon Grille ») ainsi que l'éclairage à LED sensiblement modifié (les phares sont ornés de lumières étoilées complexes découpées au laser), font partie des nouveautés apportées au modèle Phantom, qui peut par ailleurs être désormais chaussé de jantes au design « années 20 », proposées dans une finition acier inoxydable poli ou noir laqué. Des finitions auxquelles les futurs acquéreurs du modèle pourront ajouter une calandre chromée foncée, des fixations de capot, un contour de pare-brise et des finitions de cadre latéraux réalisés en finition noir.

L'habitacle de la Phantom est quant à lui demeuré quasiment inchangé, mais on notera cependant la présence d'un volant légèrement épaissi, offrant un point de contact plus connecté et immédiat pour le propriétaire-conducteur du véhicule.

Un conducteur qui pourra également désormais, via le système « Rolls-Royce connected », envoyer une adresse directement à la voiture à partir de Whispers, l'application des membres privés de Rolls-Royce, garantissant ainsi une navigation simple vers la destination souhaitée.

Pour célébrer le lancement de la Phantom Series II enfin, Rolls-Royce a présenté un modèle « Platino » offrant à voir les possibilités proposées par le constructeur en termes de personnalisation. Un exemplaire revêtu d'une livrée « silver white » rehaussée d'éléments de carrosserie en finition platine, et doté côté habitacle d'habillages en cuir et en tissu des plus fins.

« Nous sommes très conscients de l'estime et de l'amour de nos clients pour leurs Phantoms », a conclu Torsten Müller-Ötvös, le CEO de Rolls-Royce Motor Cars. « Ils estimaient que le modèle ne pouvait pas être amélioré; mais tout en respectant naturellement ce point de vue, nous pensons qu'il est toujours possible, voire nécessaire, d'aller doucement plus loin dans notre quête de la perfection absolue. Les changements subtils que nous avons apportés à la nouvelle Phantom Series II ont tous été minutieusement étudiés et méticuleusement exécutés. Comme l'a dit Sir Henry Royce lui-même : « Les petites choses font la perfection, mais la perfection n'est pas une mince affaire ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.