Le Volkswagen Tiguan se met à la page

Le Volkswagen Tiguan se met à la page©Volkswagen, Media365
A lire aussi

, publié le 25 septembre

Best-seller de Volkswagen, le Tiguan reçoit une mise à jour bienvenue, pour rester dans le coup notamment face aux nouveautés françaises qui se sont multipliées sur son créneau...



Le nouveau Tiguan revêt un caractère particulièrement important pour Volkswagen : il est en effet son modèle le plus vendu, et devra donc rassurer et apporter la stabilité à la marque, actuellement à la peine dans sa transition électrique. Le nouveau SUV s'appuie donc sur des bases éprouvées, tout en apportant des solutions technologiques bienvenues.

Belle mise à jour esthétique

Hasard du calendrier (ou pas ?), le nouveau Tiguan apparaît quelques jours après le nouveau Peugeot 3008, son principal concurrent direct sur le marché européen. Mais si le Français casse le moule du précédent modèle et fait la part belle à l'électrification sous toutes ses formes, l'Allemand reste quant à lui plus pragmatique dans son style et son offre. Bien sûr, le Tiguan change : il adopte les nouveaux codes stylistiques de Volkswagen, avec des angles qui s'arrondissent, des feux qui se fondent dans la calandre et un bandeau lumineux traversant sur le hayon. Mais l'allure globale et les proportions l'identifient immédiatement comme étant un Tiguan.

Essence, hybride, hybride rechargeable et même diesel !

Techniquement, le Tiguan repose toujours sur la plateforme MQB, la plateforme modulaire de Volkswagen. Une solution qui lui permet de s'accommoder d'une palette de motorisations toujours particulièrement vaste. Essence (TSI 204 ou 265 ch), hybride léger (eTSI 130 ou 150 ch), hybride rechargeable (eHybrid 204 ou 272 ch avec environ 100 km d'autonomie électrique) et même diesel (TDi 150 et 193 ch). Il y en aura vraiment pour tous les goûts. Tous sont d'office couplés à une boite automatique DSG, et le plus puissant des diesels pourra par ailleurs être couplé à la transmission intégrale 4Motion. En revanche, pas de motorisation électrique pour le Tiguan : celle-ci reste l'apanage des ID.4 et ID.5 sur ce segment.

Une petite révolution

Bien sûr, le saut de génération amène son lot de systèmes d'assistance au conducteur dernier cri. Et l'habitacle inaugure une nouvelle version mise à jour du système d'info divertissement. Ce n'est pas encore le retour aux commandes physiques promises par le PDG de la marque, mais l'écran tactile (12,9'' de série, 15'' en option) affiche une nouvelle interface avec de nouvelles commandes directes qui sont affichées en permanence à l'écran, ce qui devrait réduire le nombre de manipulations. Au centre de la console, une commande rotative permet de contrôler le volume ou de sélectionner le mode de conduite du châssis adaptatif. Loin du « ripolinage de façade », ce Tiguan troisième du nom fait une sacrée révolution...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.