Le projet Bloodhound LSR de nouveau à vendre

Chargement en cours
Le projet Bloodhound LSR de nouveau à vendre
Le projet Bloodhound LSR de nouveau à vendre
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 26 janvier

L'équipe en charge du projet Bloodhound Land Speed Record (LSR) a annoncé ce 25 janvier qu'elle cherchait un nouveau repreneur pour pouvoir poursuivre sa quête du record du monde de vitesse sur terre.

Le programme Bloodhound LSR né il y a plus de dix ans sous le nom Bloodhound SSC, a été finalisé entre 2015 et 2018 avant de connaître un coup d'arrêt avec son placement sous administration judiciaire en raison de problèmes financiers. Le projet a dû sa survie à l'investissement réalisé l'entrepreneur Ian Warhurst, le CEO de Grafton LSR Ltd, qui a redonné vie au projet sous le nom de Bloodhound LSR.

Depuis, l'équipe du Bloodhound LSR basée au SGS Berkeley Green University Technical College (UTC) dans le Gloucestershire, a mené en Afrique du Sud des premiers essais concluants avec son véhicule propulsé par une turbine EJ200 empruntée à l'Eurofighter Typhoon, développant environ 135 000 ch.

En octobre 2019, sur une piste longue de 19.2 km spécialement préparée pour ces essais dans le désert de Hakskeenpan, le Bloodhound LSR et son pilote Andy Green ont ainsi réalisé une pointe à 628 mph (1011 km/h) et se sont rapprochés de l'objectif final : battre le record du monde de vitesse sur terre détenu depuis 1997 par ce même Andy Green avec son Thrust SSC, avec une pointe de vitesse de 763 mph (1 227 km/h) enregistrée dans le désert de Black Rock, dans le Nevada.

Pour mener à bien son projet, l'équipe du Bloodhound LSR doit aujourd'hui financer l'installation d'une fusée monopropulseur Nammo pour permettre au véhicule de réaliser de nouveaux essais, et d'enfin franchir le cap des 800 mph (1287 km/h). Le coût de l'opération est estimé à 8 millions de livres et Ian Warhurst, le propriétaire du Bloodhound LSR, a décidé de mettre celui-ci en vente pour qu'un repreneur mène le projet à son terme.

« À ce stade, en l'absence de financement supplémentaire immédiat, les seules options qui restent sont de clore le programme ou de mettre le projet en vente pour me permettre de passer le relais et permettre à l'équipe de poursuivre le projet », explique Warhurst. « C'est une vraie opportunité pour quelqu'un de passionné, disposant des fonds nécessaires, de se lancer dans le projet et de réussir le pari. Je serai bien sûr, le premier à applaudir lorsque le Bloodhound LSR franchira les 800 mph ».

Tout n'est donc pas perdu pour le projet Bloodhound LSR, qui mise sur une nouvelle tentative de record à l'horizon 2022.

Crédit photo : Bloodhound LSR

Vos réactions doivent respecter nos CGU.