Le Porsche Taycan transformé en source d'énergie pour le réseau public

Chargement en cours
Le Porsche Taycan transformé en source d'énergie pour le réseau public
Le Porsche Taycan transformé en source d'énergie pour le réseau public
1/4
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 8 avril

Porsche a récemment mené avec plusieurs partenaires, un test grandeur nature visant à démontrer que les véhicules électriques pouvaient le cas échéant, devenir une source d'énergie pour réseau électrique public.

À l'avenir, lorsque les voitures électriques ne rouleront pas, elles pourraient potentiellement réinjecter de l'énergie dans le réseau électrique public, et agir ainsi (quand elles sont assez nombreuses) comme une centrale électrique pour fournir ce que l'on appelle l'énergie d'équilibrage, une énergie électrique qui équilibre les fluctuations du réseau électrique. Il s'agirait d'un changement majeur puisque jusqu'à présent, l'électricité pour l'électromobilité circulait principalement du point de charge au véhicule, et uniquement dans cette direction.

Un test pilote mené par Porsche, l'opérateur de réseau TransnetBW et la société de conseil Intelligent Energy System Services (IE2S), a ainsi démontré que l'énergie d'équilibrage électrique peut être stockée dans les batteries haute tension d'une flotte de véhicules, en l'occurrence cinq modèles Taycan de série. Ces derniers ont été connectés au réseau électrique via le Porsche Home Energy Manager (HEM) à la fois dans un environnement domestique et dans des conditions de laboratoire. Et ce test a été plus que concluant.

« La technologie de charge de la Porsche Taycan et nos produits Home Energy Manager et Mobile Charger ont beaucoup de potentiel pour l'avenir : le test pilote l'a prouvé », explique Lutz Meschke, vice-président du conseil d'administration de Porsche AG. « Et le marché de l'énergie d'équilibrage n'est pas le seul secteur pour lequel un système de mutualisation de ce type peut être utilisé. Des solutions avancées pour la recharge verte et d'autres applications véhicule-réseau sont également concevables. Et ce n'est pas tout : si les véhicules électriques réinjectent de l'énergie électrique dans le réseau à l'avenir, par exemple avec un système photovoltaïque privé, contribuant à l'expansion de l'énergie régénérative, cela augmentera encore l'acceptation de l'e-mobilité ».

L'élément clé de la communication de données utilisé dans le test pilote est un système de mutualisation basé sur le cloud développé par IE2S. Celui-ci coordonne et contrôle la transmission bidirectionnelle haute fréquence et synchrone des données, ainsi que les processus de charge des véhicules électriques en temps réel, en traduisant les consignes de puissance d'équilibrage du gestionnaire de réseau en signaux spécifiques au véhicule. Le système de mutualisation a été connecté au centre de contrôle principal de TransnetBW basé à Wendlingen, près de Stuttgart, pour être testé.

Jusqu'à présent, les centrales électriques conventionnelles ont été chargées d'amortir les fluctuations du réseau électrique, mais l'utilisation de batteries haute tension comme tampon serait une situation gagnant-gagnant, dans laquelle les conducteurs de voitures électriques pourraient être financièrement indemnisés pour leur contribution à l'équilibrage de puissance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.